Le Livre d'or  • la l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Automobiles indiennes

« Automobiles indiennes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'industrie automobile indienne est à la mesure du pays : les besoins sont énormes. La production se partage entre les usines locales des grandes marques mondiales et celles de sociétés indiennes qui fabriquent depuis longtemps et à moindre coût des modèles éprouvés, dérivés d'anciennes productions européennes.

Livraison de camions Tata par un camion Tata

Les grandes marques étrangères[modifier | modifier le wikicode]

C'est à Madras (aussi appelée Chennai) que se sont établies les usines des grands constructeurs d'automobiles du monde entier : Hyundai, Renault, Robert Bosch, Nissan Motors, Ashok Leyland, Daimler AG, Caterpillar Inc., Komatsu Limited, Ford, BMW et Mitsubishi. Ils y fabriquent des véhicules connus en Europe ou au Japon. Madras produit 40 % de la production automobile indienne.

Maruti Suzuki, depuis 1981, est installé à Gurgaon, dans la banlieue de New Delhi. On y produit en quantité des voitures populaires dérivées des modèles japonais de la marque Suzuki, bien connus ailleurs : Swift, Alto, Grand Vitara.

Les grands constructeurs indiens[modifier | modifier le wikicode]

Les constructeurs proprement indiens, eux, sont établis dans les autres grandes villes du pays : Calcutta et Bombay principalement.

Hindoustan[modifier | modifier le wikicode]

La société Hindustan Motors, fondée en 1942, est installée à Calcutta. Elle a produit durant des décennies des automobiles issues d'anciens modèles britanniques BMC (British Motor Company), compagnie qui rassemblait des marques comme Leyland, Austin, Morris ou MG.

Ambassador

Hindustan Motors est la première compagnie indienne à avoir produit des voitures particulières. Le modèle le plus courant, depuis 1957, est l'Ambassador, construit avec l'outillage de la Morris Oxford de 1954. Ce modèle a été fabriqué jusqu'en 2014, sous une forme modernisée.

Contessa

Hindoustan produit aussi, depuis 1985, la Contessa, qui est une reprise de la Vauxhall Victor FE (du groupe General Motors), elle-même issue d'un modèle Opel Rekord de 1972. Ce modèle est monté avec des moteurs japonais Isuzu.

Premier[modifier | modifier le wikicode]

Taxis Premier Padmini, à Bombay.

Premier Automobiles Ltd, installé à Bombay, a commencé ses activités en 1944 avec l'assemblage de camions militaires Dodge.

Puis ce constructeur s'est rapproché de Fiat pour fabriquer des répliques de Fiat 1100 D renommées « Padmini », pour concurrencer les Hindoustan Ambassador. Ces voitures ont été fabriquées de 1965 à 1999. Beaucoup roulent encore comme taxis.

Depuis lors, Premier a produit d'autres modèles plus modernes en collaboration avec Peugeot et Fiat.

Mahindra[modifier | modifier le wikicode]

Mahindra a également ses usines à Bombay. Cette entreprise, fondée en 1945, a fabriqué beaucoup de Jeep et de matériel agricole.

Lié à Renault et à Peugeot, Mahindra est devenu majoritaire dans la société coréenne SsangYong Motor (2009), puis dans Peugeot Scooters (2014).

Tata[modifier | modifier le wikicode]

Tata Motors Limited est un cas à part : cette société, elle aussi établie à Bombay, fabriquait depuis 1945 des camions et du matériel ferroviaire.

Depuis les années 2000, Tata s'est lancé dans la production d'automobiles particulières, allant même jusqu'à racheter des sociétés étrangères en difficulté comme les camions coréens Daewoo ou les marques britanniques Jaguar et Land Rover.

Tata est ainsi devenu le plus important de tous les constructeurs indiens d'automobiles et de camions.

Pour approfondir[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Flag of India.svg Portail de l'Inde —  Tous les articles sur l'Inde.