Vikidia a besoin de toi !
Favicon Vikidia.png Permets à vikidia de continuer sa mission et d'apporter la connaissance aux enfants en faisant un don ! Favicon Vikidia.png

Auguste

« Auguste » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Auguste (homonymie).

Octave Auguste (Augustus), né sous le nom de Gaius Octavius, le 23 septembre 63 av. J.-C. à Rome et mort le 19 août 14 apr. J.-C. à Nola (près de Naples), est le premier empereur romain. Il a régné du 16 janvier 27 av. J.-C. au 19 août 14 apr. J.-C.


L'empereur Octave-Auguste

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Octave est né le 23 septembre -63 à Rome. Il est le fils de la nièce de Jules César, Atia. Son père, le riche chevalier Caius Octavius, meurt lorsqu'il a 4 ans et sa mère se remarie. César s'intéresse très vite à Auguste. À 15 ans, il entre au collège des pontifes (-48).

Octave participe à la dernière campagne de César en Espagne. Il tombe malade et n’assiste pas à la fin de la campagne. C'est à ce moment que César l'adopte et l'ajoute secrètement à son testament. Octave s'appelle désormais Caius Julius César Octavianus. Il n'a que 19 ans lorsque César est assassiné, en -44. Octave, qui était en Grèce pour terminer son éducation, revient en Italie pour venger César.

Octave obtient le soutien des vétérans de César, et des républicains modérés qui s'étaient opposés à lui, comme Cicéron. Il trouve un compromis avec Antoine, le chef du parti de César, et Lépide, un gouverneur. En -43, ils instaurent tous les trois un triumvirat, qui dirige Rome et l'empire. Octave obtient l'Afrique, la Sicile et la Sardaigne.

Quand Jules César est déifié, en -42, Octave reçoit le titre de divi fulius, "fils d'un dieu".

Le traité de Brindisi, en -40, resserre les liens entre les triumvirs. Antoine épouse Octavie, soeur d'Octave. Octave épouse Livie.

Peu à peu, l'influence d'Octave grandit. En -36, il oblige Lépide à se retirer du triumvirat. Il est alors le seul à gouverner l'Ouest de l'Empire. La liaison d'Antoine avec Cléopâtre, qui est mal vue par les Romains parce qu'elle est Egyptienne, renforce la position d'Octave. En -31, il déclare la guerre à Cléopâtre. Antoine, qui a pris le parti de Cléopâtre, est vaincu à la bataille d'Actium (-31) et se suicide.

La même année, Octave régularise son autorité en étant élu consul. Mais il n'a pas l'intention de restaurer la république, et veut conserver un pouvoir absolu.

En -27, Octave remet le gouvernement de l'Etat au Sénat. Il met ainsi fin à sa dictature de fait et restaure, en théorie, la république, mais il garde le titre de consul, les province d'Espagne, de Gaule, du Syrie et d'Egypte, ainsi que le commandement de la plus grande partie de l'armée et d'autres pouvoirs. Surtout, il reçoit le titre d'Auguste ("vénérable"), qui le met au-dessus de l'Etat. A partir de cette date, Octave est appelé Auguste.

Auguste porte aussi les titres d'imperator ("général") et de princeps ("premier citoyen"). En -2, la Sénat lui décerne le titre de pater patriae, "père de la patrie". Son autorité réelle est énorme.

En -23, il démissionne du titre de consul mais reçoit à la place l'autorité tribunicienne à vie, qui lui donne, dans les faits, le gouvernement absolu.

Dans les années qui suivent, il réorganise les provinces, fait des réformes religieuses et morales pour "restaurer les anciennes vertus romaines" (simplicité, travail, mariage). Il est aidé par de nombreux écrivains, comme Virgile, Horace, Tibulle, Properce, Ovide ou Tite-Live.

A sa mort, en -14, il est déifié et rangé parmi les dieux de l'Etat.

L'empereur[modifier | modifier le wikicode]

L'empereur Auguste dans la dynastie julio-claudienne

Contrairement à Jules César, Octave ne cherche pas à rétablir la royauté. Il conserve les institutions républicaines, mais concentre en sa personne les différents pouvoirs des magistrats de Rome :

  • en 38 av. J.-C., le Sénat de Rome lui donne le titre d'Imperator (général victorieux et chef de toutes les armées)1.
  • en 28 av. J.-C., il devient prince du Sénat ; c'est lui qui donne son avis en premier, indiquant ainsi aux autres sénateurs ce qu'ils doivent penser.
  • en 27 av. J.-C., il reçoit le surnom d'Auguste (jusque-là réservé aux dieux).
  • en 23 av. J.-C., il se fait nommer tribun à vie, ce qui lui donne le droit de s'opposer (veto) à toutes les décisions du Sénat ou des autres magistrats romains. Auguste n'hésite pas à se faire élire plusieurs fois consul.
  • en 19 av. J.-C., il devient préfet des mœurs et entreprend de rétablir les traditions sociales et religieuses romaines qui avaient été mises à mal par les effets de la conquête et des guerres civiles. Comme censeur, il nomme les sénateurs.
  • en 12 av. J.-C. il devient grand pontife, c'est-à-dire chef de la religion nationale romaine et dirigeant de tous les cultes officiels.

Auguste consolide l'espace romain en portant des frontières sur l'Euphrate (face aux Parthes) et sur le Danube (face aux Germains). Sa tentative de s'emparer de la Germanie occidentale se termine par un sanglant désastre en 9 apr. J.-C. Auguste fixe alors la frontière sur la rive gauche du Rhin. À l'intérieur de l'Empire, la paix règne et l'économie se développe.

Avec le concours de ses amis Agrippa et Mécène, Auguste encourage la vie artistique, aussi a-t-on pu parler d'un siècle d'Auguste.

N'ayant pas d'héritier mâle, Auguste adopte Tibère, fils de son épouse Livie, divorcée de Tiberius Claudius Nero. Tibère succède à Auguste en 14 apr. J.-C.

Chronologie des premiers empereurs romains

Les noms d'Auguste[modifier | modifier le wikicode]

- Gaius Octavius (nom de naissance)

- Caius Julius Caesar Octavianus (adoption par Jules César)

- Caius Julius Caesar Divi Filius (Divi Filius signifiant « Divin fils (de Jules César) »),

- Imperator Caesar Divi Filius (Imperator signifiant "général victorieux", puis « Empereur »)

À sa mort, le 19 août 14, Auguste était nanti de cette imposante titulature :

IMPERATOR•CAESAR•DIVI•FILIVS•AVGVSTVS, PONTIFEX•MAXIMVS, TRIBVNICIAE•POTESTATE•XXXVII, IMPERATOR•XXI, CONSVL•XIII, PATER•PATRIAE, c'est à dire : empereur, César, fils d'un dieu, Auguste, grand pontife, puissance tribunicienne 37 fois, général 21 fois, consul 13 fois, père de la patrie.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikilien pour compléter sur l'Empire romain[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Précédé par Auguste Suivi par
(aucun) Empereur romain (27 avant J.-C. - 14 après J.-C.) Tibère

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.