Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Attentat de Sousse

« Attentat de Sousse » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La plage de Sousse

L'attentat de Sousse est un attentat perpétré par des terroristes de Daech le 26 juin 2015. L'attentat a eu lieu dans la station balnéaire de Port-el-Kantaoui, près de la ville de Sousse, en Tunisie. Cet attentat a causé la mort à 39 personnes et en a blessé 39 autres.

Déroulement[modifier | modifier le wikicode]

L'attentat a eu lieu sur une plage, juste devant l'hôtel Imperial Marhaba. Le terroriste responsable de l'attentat est arrivé sur la plage en se faisant passer pour un vacancier. Son arme, une Kalachnikov, était dissimulée dans un parasol qu'il avait emporté. Il a tué des touristes avec son arme, d'abord sur la plage, ensuite autour de la piscine. Puis, il y a utilisé une grenade. D'après un témoin, il semblait vouloir éviter de toucher les Tunisiens, pour ne tuer que les touristes. L'homme a été abattu, et il est apparu que ce terroriste appartenait au mouvement salafiste. L'attentat est revendiqué par l’organisation État islamique.

L'homme a tué et blessé des hommes venant de différents pays, parmi lesquels des Britanniques, avec 8 morts et 25 blessés, des Tunisiens, avec 7 blessés, des Belges, avec 1 mort et 3 blessés, des Allemands, avec 1 mort et 1 blessé, un Russe blessé, et un Ukrainien blessé. On ignore la nationalité des 28 morts et du blessé restant. Au total, le terroriste a tué 38 personnes en a blessé 39 autres.

Dans la soirée de l'attentat, le chef de gouvernement tunisien décide une série de mesures, notamment l'ouverture d'une enquête, la fermeture de 80 mosquées tenant des propos extrémistes, la suppression des partis et associations dont le discours ne respecte pas le droit constitutionnel, l'instauration d'une unité de sécurité touristique armée, l'organisation d'un congrès national pour la lutte contre le terrorisme, l'octroi d'une récompense financière à toute personne venant dénoncer un terroriste ou un complot terroriste.

Daech avait appelé les djihadistes, peu de temps avant l'attentat, sous prétexte du mois de ramadan, qui est considéré pour les djihadistes comme le mois du djihad, à multiplier les attentats. On peut citer notamment le massacre de Kobané, le combat de Lego et les attentats de la mosquée du Koweït et de Saint-Quentin-Fallavier.

Portail de la criminologie —  Tous les articles sur la criminologie.
Portail de la Tunisie —  Tous les articles sur la Tunisie.