Attelage

« Attelage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Départ d'une diligence attelée à six chevaux, Yellowstone, 1904.

Un attelage est une liaison mécanique entre un animal de trait ou un véhicule tracteur et un véhicule remorqué.

Véhicules tractés par des animaux[modifier | modifier le wikicode]

Attelage multiple médiéval

Deux cas peuvent se présenter :

  • L'attelage doit relier le véhicule à une paire d'animaux : bœufs, chevaux... Dans ce cas, on a recours à une barre unique appelée timon, attachée entre les deux animaux de trait ;
  • Le véhicule est tracté par un seul animal : dans ce cas, l'animal est attaché entre deux brancards articulés au châssis du véhicule.

En équitation, on appelle aussi attelage l'ensemble des chevaux destinés à tracter une voiture élégante.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : attelage (équitation).
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : attelage des animaux au Moyen Âge.

Véhicules routiers[modifier | modifier le wikicode]

Timon d'attelage routier, avec les câbles électriques.

L'attelage est constitué d'un timon reliant le véhicule tracteur à la remorque. Lorsque la remorque est à un seul essieu, le timon est fixé de façon rigide à la caisse de la remorque. Lorsque la remorque comporte plusieurs essieux, l'essieu avant est directionnel et piloté par le timon.

Train routier (road train), en Australie.

Des liaisons électriques relient la remorque au véhicule tracteur, au minimum pour l'allumage des feux arrière de la remorque et, dans le cas de véhicules lourds, diverses liaisons sont prévues pour le freinage du véhicule tracté.

Dans le cas d'un ensemble à semi-remorque, l'avant du véhicule tracté est porté le tracteur, par l'intermédiaire d'une plate-forme et d'un pivot très robuste.

Aux États-Unis ou en Australie, sur les autoroutes où la circulation est peu dense, on rencontre des attelages routiers constitués de trois véhicules ou plus. Ces attelages longs doivent circuler sur la file la plus proche de l'axe de la route, afin de garder une vitesse constante.

Attelages ferroviaires[modifier | modifier le wikicode]

Attelage ferroviaire à vis
Attelage automatique, type Janney
Attelage Scharfenberg, sur un Transilien de la SNCF.

À l'origine, l'attelage des chemins de fer était constitué de chaînes. Bien vite, on vit l'utilité des tampons élastiques (à ressorts), pour épargner les chocs à chaque freinage.

De nos jours, de par le monde, il existe une multitude de systèmes d'attelages ferroviaires.

Attelage manuel[modifier | modifier le wikicode]

L'attelage à vis est celui qu'on trouve dans la plupart des pays du monde, par exemple sur les trains de voyageurs ou de marchandises en Europe : c'est un attelage manuel à deux maillons reliés par une vis à pas contraires : on place les maillons sur les crochets de chaque wagon, puis on serre la vis à la main. Sur les trains de voyageurs, l'attelage est tendu à « tampons joints » ; sur les trains de marchandises, on laisse du mou entre les tampons de façon à mettre en mouvement les wagons un à un, au démarrage.

Attelages automatiques[modifier | modifier le wikicode]

L'attelage Janney est un attelage automatique généralisé en Amérique, au Japon, en Afrique et en Chine : il sert à la fois d'attelage et d'élément de choc, et il n'y a pas toujours de tampons entre les wagons. Cet attelage rustique et solide a été mis au point dès la fin du XIXe siècle.

L'attelage Willison est dérivé du précédent : il équipe d'autres pays, dont la Russie.

L'attelage Scharfenberg, plus élaboré, est constitué de demi-sphères qui viennent s'imbriquer l'une dans l'autre : il date du début du XXe siècle et il a été constamment perfectionné, comportant aujourd'hui des liaisons électriques et pneumatiques entièrement automatisées. Ce type d'attelage est bien connu en Europe, où il équipe beaucoup de trains de voyageurs, notamment les rames de type TGV ou RER.

Le parc ferroviaire japonais a été converti à l'attelage automatique en une seule journée, le 17 juillet 1925. En Europe, ce changement n'a pas été généralisé, pour de multiples raisons de coût et de considérations techniques.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Attelage (véhicule) de Wikipédia.
Article mis en lumière la semaine du 3 avril 2017.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…