Arme automatique

« Arme automatique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Schéma du réarmement automatique (et semi-automatique) par emprunt de gaz d'un AK-47. 1) prise des gaz du tir, 2) piston, 3) tige, 4) culasse et percuteur, 5) chariot de culasse, 6) ressort. Lors d'un tir (en rouge), la culasse recule par le piston sous pression, éjecte la douille tirée et une nouvelle munition prend sa place, chambrée et percutée directement grâce au ressort de culasse. L'opération ne dure qu'un dixième de seconde.

Une arme automatique est une arme à feu militaire à répétition tirant en rafale une succession de projectiles, tant que la queue de détente est pressée.

Chaque cartouche du chargeur est insérée automatiquement dans la culasse de l'arme à l'issue du tir de la cartouche précédente qui est éjectée ; son tir a fait reculer le mécanisme de percussion (système d'emprunt de gaz), qui est ainsi prêt à percuter (et donc tirer) la cartouche suivante, et ainsi de suite tant que le tireur appuie sur la détente et qu'il reste des munitions.

La catégorie des armes à tir automatique comprend les pistolets-mitrailleurs, les fusils d'assaut, les fusils mitrailleurs, les mitrailleuses et les canons automatiques, tirant des obus de petits calibres (20 à 40 mm généralement). Les premières armes automatiques sont les mitrailleuses, inventées à la fin du XIXème siècle, et qui utilisent généralement des bandes de cartouches plutôt que des chargeurs.

Les « pistolets automatiques» et les «fusils automatiques» sont en réalité des armes semi-automatiques, ou «à rechargement automatique» : si la cartouche est bien chargée automatiquement, elle doit être tirée à chaque pression sur la détente, soit au «coup-par-coup», et non «en rafale».

Les armes automatiques délivrent un volume de feu important (plusieurs centaines de coups par minute), empêchant tout déplacement ennemi dans la zone de tir. Cela se fait au détriment de la consommation des munitions, de l'échauffement important du canon (risque de déformation) et surtout de la visée, et donc de la précision, impossible à obtenir pour les armes d'épaule en raison du recul continuel - et des secousses - de l'arme. Les canons automatiques et les mitrailleuses, plus lourds et appuyés au sol, permettent un tir plus stable ; les fusils d'assaut modernes permettent de tirer également en mode semi-automatique, permettant de viser avant chaque tir.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail des armes —  Tout sur les armes, les véhicules armés...