Arc (architecture)

« Arc (architecture) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Arc.
Schéma de la construction d'un arc en plein cintre

Un arc est un ensemble de pierres taillées, en forme d'arc de cercle, qui forme le haut d'une ouverture : une porte, une fenêtre. L'arc n'existe que dans l'épaisseur d'un mur, il ne faut donc pas le confondre avec une voûte, qui sert à couvrir un espace comme un couloir, une salle, la nef d'une église.

Construction d'un arc[modifier | modifier le wikicode]

Pour faire une ouverture dans un mur, le plus simple est de faire une forme rectangulaire. Au sommet des deux montants verticaux, pour les relier on place une large pierre, ou un morceau de bois appelé le linteau, et on continue à construire le mur au-dessus. Le problème est que si l'ouverture est large, le poids des matériaux au-dessus va faire plier, ou même casser, le linteau. C'est pourquoi on a construit plutôt des arcs.

Dans un arc, les pierres s'appuient les unes sur les autres et ne peuvent pas tomber. En revanche, l'arc, par son poids, « pousse » sur les côtés (sur les piédroits) et tend à les écarter : aussi faut-il que les murs, de chaque côté, soient assez épais. Sinon, on construit, pour les renforcer, des contreforts, et plus tard, d'autres arcs qui servent à « pousser » dans l'autre sens et maintenir l'ensemble (les arcs-boutants).

Les pierres formant un arc sont plutôt appelées « voussoirs ». Les claveaux, eux, forment une « plate bande », c'est-à-dire une sorte d'arc qui est plat à l'horizontal, comme un linteau, mais appareillé en plusieurs pierres. La poussée sur les côtés est alors beaucoup plus importante que celle d'un arc.

Formes d'arc[modifier | modifier le wikicode]

Images sur les différentes formes d'arcs Vikidia possède une catégorie d’images sur les différentes formes d'arcs.

On désigne les arcs selon leur forme.

Quelques types d'arcs

L'arc en plein cintre est en demi-cercle. On appelle cintre la forme en bois qui va servir à construire l'arc. On pose les pierres sur le cintre, en partant des deux montants ou des deux piliers de chaque côté de l'ouverture (les piédroits). La dernière pierre, tout en haut de l'arc, s'appelle la clé (ou la clef). Quand elle est en place, toutes les pierres de l'arc (on les appelle des claveaux) vont tenir en place : on démonte le cintre en bois, et on peut s'en resservir pour faire une autre ouverture de même dimension. On peut mettre du ciment entre les pierres, mais ce n'est pas le ciment qui les fait tenir, c'est simplement leur propre poids. L'arc en plein cintre est caractéristique de l'art roman (les églises construites jusqu'au XIIe siècle). Quand l'arc dépasse le demi-cercle, c'est-à-dire que les pierres du bas continuent comme pour fermer le cercle, en forme de fer à cheval, comme dans certaines églises romanes ou dans l'architecture arabe, on parle d'arc outrepassé.

Plus tard, dans l'architecture gothique, on voit apparaître l'arc ogival, ou arc brisé : il est plus haut, et formé de deux arcs de cercle. Puis on verra des arcs en anse de panier ou surbaissés, dont la forme est en ellipse. Un arc rampant est dissymétrique : la partie la plus haute n'est pas au milieu entre les montants. L'arc en mitre se trouve dans les églises de la région de Toulouse qui sont construites en briques : c'est un arc en triangle, fait de parties droites.

Un arc peut aussi être plat et horizontal : l'arc en plate-bande. De la même façon, les pierres qui le composent sont taillées de telle façon qu'elles tiennent les unes sur les autres.

À part des ouvertures, on trouve des arcs à l'intérieur des bâtiments : ce sont les parties qui délimitent les voûtes et qui les séparent les unes des autres, en joignant un pilier à un autre.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 16 mars 2009.
Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.