Arènes de Lutèce

« Arènes de Lutèce » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les arènes de Lutèce.

Les arènes de Lutèce sont un monument historique, ancien amphithéâtre de style architectural gallo-romain situé à Paris. Les arènes furent construites à Lutèce au Ier siècle1, mais découvertes seulement en 1869.

Ce monument historique public fait l'objet de nombreuses visites scolaires, notamment dans le cadre du programme scolaire du cours élémentaire 2e année (CE2), et de sixième.

Description et accès[modifier | modifier le wikicode]

Entrée des arènes au 49, rue Monge.
Le square Capitan.

En été, de l’ombre pouvait être faite par un velum. À l'époque gallo-romaine, les arènes pouvaient recueillir plus de 17 000 spectateurs : elles contenaient 35 gradins2. De nos jours, seulement dix rangées de gradins restent visibles. Une très grande scène de théâtre est bâtie sur le podium : elle mesure plus de 41,20 m de longueur. Il y était également installé des niches qui servaient de cages à animaux. Les combats d’hommes et de bêtes se déroulaient sur la grande piste centrale.

Dans l’arène, les spectateurs pouvaient s'adonner à des spectacles divers comme du théâtre, du mime, de la danse, des chasses, des combats de gladiateur ou d’animaux.

De nos jours, on peut y accéder par deux entrées : par un immeuble de la rue Monge, ou par le square Capitan, situé dans le Ve arrondissement de Paris.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le site des arènes de Lutèce en 1615, représentées sur le plan de Mérian. Les arènes ne sont alors pas répertoriées.

Les arènes ont été construites au Ier siècle et utilisées en l'état jusqu'au IIIe siècle. Cependant, Chilpéric les rénove dans l'intention d'y faire organiser des spectacles en 5773. On connaît assez peu de faits sur l'histoire des arènes ; les fouilles ont été rendues considérablement difficiles notamment par la construction de l'enceinte de Philippe-Auguste au XIVe siècle.

Toutefois, les fouilles ont été révélatrices : on a commencé par apercevoir la face nord des arènes en creusant en 1869, puis la face sud est apparue elle aussi en 1883-1885. La construction de la rue Monge a permis à l'organisateur des fouilles, Théodore Vacquer, de dégager totalement la face nord.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Vikiliens[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. « Construit peut-être au IIe siècle, très vaste (130 mètres sur 100 [mètres]), il pouvait accueillir quinze mille personnes. » – Alfred Fiero, Histoire et dictionnaire de Paris, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1996 (ISBN 2-221-07862-4), p. 12.
  2. « Près de dix-sept mille personnes pouvaient trouver place dans l'amphithéâtre orienté au nord-est […]. […] Lutèce était alors une petite ville de quinze à vingt mille habitants. Les dimensions de ce cirque provincial donnent la mesure de l'engouement de la foule qui désertait entièrement la cité pour prendre, en famille, son cruel plaisir aux combats des gladiateurs et des belluaires et peut-être au spectacle des martyrs ravis au village chrétien tout proche pour servir de pâture aux bêtes féroces. », Philippe Lefrançois, Paris à travers les siècles, Paris, éd. Calmann-Lévy, 1951.
  3. « À la mort de Sigebert Ier (575), sa veuve Brunehaut se réfugie à Paris, mais un an plus tard, Chilperic s’empare de la ville, répare l’amphithéâtre antique et y donne des spectacles en 577. » – Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de Paris, p. 16.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://www.evous.fr/Les-Arenes-de-Lutece-en-fete-ce-week-end-Cinema-en-plein-air-et-Spectacle, 1136543.html
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Arènes de Lutèce de Wikipédia.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.