Apopis

« Apopis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le serpent Apopis, attaqué au couteau par Miuty, le chat de Ré. Peinture murale du milieu du XIIe siècle av. J.-C.

Apopis (Aâpep pour les Égyptiens) est une divinité de la religion égyptienne antique. C'est une divinité maléfique représentant les forces du mal, les ténèbres et le chaos. Il s'oppose à l'ordre du monde, au processus de création et à la succession des jours en luttant quotidiennement, le matin et le soir, contre le dieu solaire . Ce combat quotidien et perpétuel répandait le sang d'Apopis, sang qui teintait en rouge le ciel à l'aube et au crépuscule. Malgré son caractère maléfique son existence était nécessaire pour affirmer la supériorité du Bien.

Apopis est figuré comme un serpent gigantesque de cent coudées de long, qui tentent de s'enrouler autour de la barque solaire sur laquelle Ré voyage dans l'obscurité nocturne. Mais il peut être également représenté sous l'apparence d'une tortue, d'un hippopotame, d'un oryx.

Les documents sur la naissance d'Apopis sont rares et relatent qu' Apophis serait né d'un crachat du démiurge. Les dieux des origines auraient rejeté Apopis en le condamnant ainsi à une perpétuelle révolte, contre l'ordre divin.

Apophis vit dans la Douat, un lieu situé au-delà du monde créé. Dans cet endroit on y retrouve les ennemis des dieux et les personnes condamnées par le tribunal d'Osiris.

Pour lutter contre Apopis, les Égyptiens confectionnaient des amulettes sous forme de l'animal représentant le dieu, on y gravait le nom d'Apopis. Ces figurines étaient ensuite lacérées puis jetées au feu. Ils pratiquaient également des rites d'envoutement.

Portail de l’Égypte ancienne —  Tous les articles sur l’Égypte ancienne.