Apologue

« Apologue » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le cochet, le chat et le souriceau. Fable de Jean de La Fontaine

Un apologue est un court récit, en apparence distrayant, mais qui, en réalité, suscite chez le lecteur une réflexion sur la société. Il illustre une situation morale, une idée philosophique. La leçon (la morale) peut être explicite, c'est-à-dire être écrite en tant que telle : elle peut alors se placer avant ou après le récit. Mais elle peut être aussi implicite (ne pas être formulée directement) mais découle de ce que l'apologue présente de ses personnages : hommes, animaux, voire éléments naturels ou situations symboliques.

Le genre de l'apologue fut surtout utilisé aux XVIIe et XVIIIe siècles (époque moderne). Jean de la Fontaine en a fait grand usage.

Il y a plusieurs formes d'apologues :

  • la parabole. C'est un récit allégorique qui met en scène un enseignement généralement religieux. La Bible fourmille de très nombreuses paraboles ;
  • la fable. Elle présente des personnages symboliques (souvent des animaux) et des situations exemplaires ;
  • le conte. C'est le récit de l'aventure d'un héros. Il propose une réflexion morale ou sociale.

L'apologue, pour être efficace, doit être court et imagé : il doit séduire le lecteur ou l'auditeur.

L'apologue a un double niveau de lecture. En première approche, c'est un récit, une histoire mettant en scène des personnages ordinaires, présentés de la manière la plus distrayante possible. Puis l'apologue conduit le lecteur à se poser des questions sur l'enseignement que l'on peut tirer, pour soi-même ou pour la société, de l'histoire dont on vient de prendre connaissance.

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…