Antoine Pinay

« Antoine Pinay » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Pinay

Antoine Pinay (30 décembre 1891 - 13 décembre 1994) est un homme politique français, influent sous la IVe république.

Carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

En 1929, il est maire de la ville de Saint-Chamond, puis, en 1936 il est élu député de la Loire.

En 1948, il devient secrétaire d’État puis, en 1950, il devient ministre. Il fait partie du Centre National Des Indépendants (CNI).

Après l'échec de la Troisième Force (coalition politique d'après la Seconde Guerre mondiale), il rassemble les socialistes de la SFIO, le MRP et les radicaux. Il dirige la Quatrième République à partir de 1947 1, à la tête de la nouvelle coalition du pouvoir politique 2.

Sa politique économique populaire lui forge une image d'un homme soucieux d'une saine gestion.

Du 8 mars 1952 au 23 décembre 1952, il est Président du conseil de la IVe république et ministre des finances du général de Gaulle. Il est considéré comme « le sage de Saint-Chamond ».

De juin 1958 à janvier 1960, il redevient ministre des finances à la demande du Général de Gaulle. Il mène une politique visant à l'équilibre financier de l’État.

Pensée politique[modifier | modifier le wikicode]

Quand il prend la tête du CNI en 1947, sa politique vise à rétablir la confiance dans le domaine politique et financier. Il s'adresse aux possédants, aux rentiers, il leur lance un emprunt indexé sur l'or et exonéré de droits de succession : c'est l'emprunt Pinay. Cet emprunt rencontre un grand succès et rétablit l'équilibre budgétaire, c'est le résultat d'une période de croissance favorable.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.