Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Antiparlementarisme

« Antiparlementarisme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Journal antiparlementaire au moment de la crise boulagiste. Les parlementaires, des privilégiés, se sont réfugiés derrière les murs de la Bastille et subissent les assauts de leurs adversaires boulangistes

L'antiparlementarisme est un type d'idée politique. Il se caractérise par l'hostilité au régime politique parlementaire, c'est-à-dire à un système où les représentants élus du peuple décident de la composition du gouvernement et contrôlent étroitement l'élaboration et le vote des lois. Ces idées sont particulièrement répandues dans les milieux politiques d'extrême-droite, souvent partisans d'un "homme fort" qui impose sa volonté. On trouve également des antiparlementaires dans les milieux d'extrême-gauche libertaires généralement favorables à la démocratie directe. Les antiparlementaires reprochent au régime parlementaire son inefficacité, en particulier pour faire face à des situations graves pour le pays (crise internationale, crise économique...) Ils attribue cette inefficacité à la lenteur dans la prise de décision aux tractations entre partis politiques différents pour se mettre d'accord sur la composition d'un gouvernement ou le vote d'une loi. Les antiparlementaires reprochent au système parlementaire de favoriser les combines, compromissions et accords douteux entre les appareils dirigeants les partis politiques. Selon eux ce système remet l'avenir du pays à des personnalités médiocres. Les antiparlementaires dénoncent également la corruption des hommes politiques, qui ne défendraient que des intérêts privés (qui les récompenseraient en dons divers) au lieu de défendre l'intérêt général.

En France à la fin du XIXe siècle pendant la crise boulangiste ou au XXe siècle pendant la crise du 6 février 1934 les antiparlementaires ont été très actifs et faillirent détruire la République.

Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.