Anjela Duval

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Révision datée du 13 février 2018 à 23:31 par OrBot (discussions | contributions) (Portail & subst:PAGENAME)
Aller à : navigation, rechercher



Anjela Duval est une poétesse bretonne née le 3 avril 1905 au Vieux-Marché (Côtes-du-Nord) et décédée le 7 novembre 1981 à Lannion (Côtes-d'Armor).

Biographie

Elle est née dans une famille de cultivateurs. Elle était fille unique, son frère et sa sœur étant décédés en bas âge. Elle est allée à l'école de 8 à 12 ans puis a suivi quelques cours par correspondance. Elle a repris la ferme de ses parents à Traoñ an Dour où elle a mené une vie modeste, refusant la mécanisation agricole. Le soir, après sa journée de travail, elle écrivait en Breton des articles pour des revues ainsi que des poèmes.

En 1971, le film d'André Voisin Les conteurs l'a fait connaître dans toute la France.

Plusieurs de ses poèmes ont été mis en musique, comme An Alc'houez aour par Gwennyn ou Karantez Vro par Véronique Autret, repris par Nolwenn Leroy, d'autres encore par Gilles Servat.

Oeuvres

  • Kan an douar. Brest, Al Liamm, 1973
  • Traoñ an Dour (recueil posthume), Al Liamm, 1982
  • Tad-kozh Roperz-Huon (1822-1902), Mouladurioù Hor Yezh, 1982, 1992
  • Me, Anjela, Mouladurioù Hor Yezh, 1986
  • Rouzig ar gwiñver, éditions An Here 1989
  • Stourm a ran war bep tachenn, éditions Mignoned Anjela, 1998
  • Oberenn glok (oeuvres complètes), 2000, 2005

Sources

Anjela Duval sur Wikipédia

Un article du Télégramme : ici


Liens

Notes

Portail de la littérature — Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…