bavardages  • le Livre d'or
75px Astuces, statistiques et interview d'une contributrice, lisez la Gazette hiver 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Andrea Palladio

« Andrea Palladio » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Andrea Palladio

Andrea di Pietro della Gondola, dit Andrea Palladio, né à Padoue le 30 novembre 1508 et mort à Vicence le 19 août 1580, est un des plus célèbres architectes de la Renaissance italienne.

Palladio est l'auteur d'un très grand nombre de villas, palais, monuments publics, religieux et privés des villes de Vénétie (région de Venise) et d'un grand traité intitulé Les Quatre Livres de l'architecture.

Basilique San Giorgio Maggiore, Venise

Son œuvre influence encore aujourd'hui de nombreux architectes.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Villa Capra dite Villa Rotonda, Vicence.
Villa Badoer
Basilique Palladienne de Vicence
Le théâtre Olympique, à Vicence.
Les loggias à serliennes. Extrait des Quatre Livres de l'architecture de Palladio.

Formation et premières années[modifier | modifier le wikicode]

À 13 ans, il commence son apprentissage chez un sculpteur et architecte de Padoue. En 1524, il s'inscrit à la corporation des sculpteurs de Vicence.

En 1537, il est appelé par le comte Giangiorgio Trissino pour diriger le chantier de la villa Cricoli. Trissino est un humaniste, poète, philosophe et diplomate au service de la curie romaine (le gouvernement pontifical) ; c’est aussi un passionné d’architecture.

Trissino fait connaître à Palladio les ouvrages de l'architecte romain Vitruve, auteur du traité De architectura. Trissino et Palladio font, en 1541, un voyage archéologique à Rome où ils approfondissent leur connaissance de l’art de bâtir des Romains.

Palladio à Venise[modifier | modifier le wikicode]

En 1554, sous le pape Jules III, Palladio fait un dernier voyage à Rome avec le « révérendissime Daniel Barbaro, patriarche d'Aquilée », avec lequel il collabore à une édition du De architectura de Vitruve publiée à Venise en 1556.

Les Quatre Livres de l'architecture sont eux aussi publiés à Venise en 1570, avec des gravures sur bois réalisées sous la direction de Palladio.

Cette même année, Palladio succède à Jacopo Sansovino, décédé, comme architecte en chef de la « Sérénissime » (c'est-à-dire Venise), où il construit la basilique San Giorgio Maggiore et l'église du Redentore.

Andrea Palladio meurt en 1580 avant d'avoir achevé le théâtre Olympique de Vicence.

L'œuvre de Palladio[modifier | modifier le wikicode]

Réalisations[modifier | modifier le wikicode]

La production architecturale de Palladio se concentre en Vénétie où l'on peut encore admirer, à Vicence, le théâtre Olympique, le grand palais municipal dit basilique Palladienne, le palais Chiericati et la loggia del Capitanio.

Parmi les plus célèbres villas de Palladio construites en Vénétie figurent la villa Godi Malinverni (1537-1542), la villa Badoer (1549), la villa Barbaro dite villa Volpi (1557-1558), la villa Foscari (1559-1560), la villa Capra dite Villa Rotonda (1566-1571).

Le théâtre Olympique, achevé après 1580, est l'œuvre ultime de Palladio, terminée après sa mort par son fils Silla et son disciple Scamozzi.

À Venise, les œuvres majeures de Palladio sont le palais Valmarana (1566), la basilique San Giorgio Maggiore (à partir de 1566), puis l'église du Redentore (ou du Rédempteur), à partir de 1576.

Style[modifier | modifier le wikicode]

Le style de Palladio s'oppose à l'art gothique qui l'a précédé. Il s'inspire de l'architecture antique et de ses prédécesseurs Alberti ou Serlio, affectionnant les arcatures, colonnes et façades à fronton. Dans ses villas de Vénétie, il adapte l'architecture antique dans un esprit de grâce et d'équilibre. Palladio reprend aussi des motifs architecturaux plus modernes, comme la serlienne, et popularise l'emploi des balustrades.

L'influence de Palladio[modifier | modifier le wikicode]

La saline royale d'Arc-et-Senans, de Claude Nicolas Ledoux, 1774-1779.

Le style de Palladio a eu un grand succès en Grande-Bretagne où tout le monde voulait avoir sa façade à fronton et serlienne, dans le style georgian, et aussi en France, où l'architecte Claude Nicolas Ledoux développe une architecture idéaliste et ésotérique fortement inspirée des réalisations de Palladio.

En Amérique aussi, on construit des façades palladiennes à fronton et colonnes supportant souvent des dômes, coupoles et arcs en plein cintre : Thomas Jefferson s'inspira de l'œuvre de Palladio pour dessiner les plans de sa maison de Monticello (Virginie).

Palladio a fortement influencé des architectes contemporains comme Ricardo Bofill, réalisateur de grands projets à Paris, Marne-la-Vallée, Montpellier, et dans plus de 50 pays au monde.


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Andrea Palladio de Wikipédia.
Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de l'architecture —  Tout sur les monuments et les architectes célèbres.