André le Chapelain

« André le Chapelain » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

André Le Chapelain est un écrivain du XIIe siècle et son nom en latin était Andreas Capellanus. Le chapelain (ou capelan parfois), selon les dictionnaires anciens, pouvait être : « celui qui a la charge d'une chapellenie et en est bénéficiaire » un « prêtre attaché au service d'une personne (d'un grand seigneur) » le « suppléant d'un prêtre ou d'un chanoine dans un chapitre ».

L'amour selon André Le Chapelain[modifier | modifier le wikicode]

Il a écrit le « Traité de l'amour courtois » pour expliquer comment être un bon amoureux dans la tradition de l'amour courtois, aussi nommé « fin'amor ». Ce livre parle du rôle du désir et la manière de le préserver. En voici un extrait : « En toutes circonstances, montre-toi poli et courtois, Évite toujours le mensonge, Ne divulgue pas les secrets des amants, Que tu donnes ou reçoives les plaisirs de l'amour, observe toujours une certaine pudeur, Tâche toujours d'être digne d'appartenir à la chevalerie d'amour Le prétexte de mariage n'est pas une excuse valable contre l'amour, L'amant ne saurait rien refuser à son amante, L'amoureux est toujours craintif, Rien que le bon caractère rend l'homme digne d'amour, Un nouvel amour fait oublier l'ancien, Qui n'est pas jaloux ne peut pas aimer, Le prétexte de mariage n'est pas une excuse valable contre l'amour. »

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…