Amman

« Amman » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le théâtre romain et l'odéon, au centre d'Amman
Mosquée du roi Abdullah Ier

Amman (en arabe عمان, `Ammân) est la capitale et la plus grande ville de Jordanie. Elle compte 3 millions d'habitants.

Le climat est semi-aride : il ne pleut que de novembre à janvier. Les températures sont assez chaudes l'été et très douces en hiver.

Amman se situe dans le Nord-Ouest de la Jordanie, sur un paysage vallonné. À l'époque romaine, la ville, qui se nommait Philadelphia, était, comme Rome, bâtie sur sept collines.

De nos jours, la ville s'est agrandie : elle s'étend sur 19 collines, appelées jabal « montagne », qui donnent leurs noms aux différents quartiers de la capitale.

On y trouve encore des camps de Palestiniens, créés en 1948 et en 1967, après les conflits israélo-arabes.

Dans la ville[modifier | modifier le wikicode]

La colline centrale est occupée par la citadelle d'Amman, où l'on peut voir des vestiges romains, byzantins, arabes. La citadelle est nommée Jabal al-Qal'a, littéralement « la colline du château ». On y voit un temple d'Hercule construit sous l'empereur romain Marc-Aurèle, parmi des éléments chrétiens et islamiques.

Un ancien théâtre romain se trouve sur une autre colline, face à la citadelle. C'est le plus grand de Jordanie, avec 6 000 places, construit entre 138 et 161 par l'empereur Antonin le Pieux.

Au XIIe siècle, elle connut la domination des croisés et des Templiers.

Amman possède des mosquées de toutes les époques. La plus grande est l'énorme mosquée du roi Abdallah Ier, construite entre 1982 et 1989.

Dans les environs[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.

31° 57′ 14″ N 35° 56′ 08″ E / 31.954019, 35.935421