Almiqui paradoxal

« Almiqui paradoxal » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Almiqui paradoxal
Portrait d'un Almiqui paradoxal
Portrait d'un Almiqui paradoxal
Nom(s) commun(s) Almiqui paradoxal, Solénodonte d'Hispaniola
Nom scientifique Solenodon paradoxus
Classification Ordre des Soricomorphes (cousin des musaraignes)
Répartition île d'Hispaniola : Haïti et République Dominicaine
Milieu de vie Forêts côtières
Taille 28-33 cm + queue de 25 cm
Poids 600 à 1 000 g
Régime alimentaire Insectivore
Statut UICN EN IUCN 3 1.svg En danger
Almiqui paradoxal, photographié la nuit, dans son milieu naturel
Almiqui paradoxal, photographié la nuit, dans son milieu naturel
voir modèle • modifier

L'almiqui paradoxal, ou solénodonte d'Hispaniola (nom scientifique : Solenodon paradoxus) est un petit mammifère, originaire des forêts de l'île d'Hispaniola. Ce cousin éloigné des musaraignes et des taupes est l'un des très rares mammifères venimeux au monde.

Description[modifier | modifier le wikicode]

L'almiqui paradoxal ressemble un peu à une musaraigne, avec un museau beaucoup plus allongé. C'est un animal essentiellement nocturne, insectivore, qui sort la nuit pour chasser les petits insectes dont il se nourrit. Alors qu'on le croyait quasiment disparu, une population a été redécouverte en 2007. L'almiqui paradoxal reste un animal très méconnu.

Menace[modifier | modifier le wikicode]

L'almiqui paradoxal est un animal très menacé : en effet, il vit sur l'île d'Hispaniola, très touristique. Le tourisme entraîne la destruction de son habitat, les forêts proches des plages. Il est également menacé par la présence dans l'île des chats et des chiens, qui ont été introduits par l'homme, et qui le chassent.

Un mammifère venimeux[modifier | modifier le wikicode]

Il existe extrêmement peu de mammifères venimeux au monde : en fait, l'almiqui paradoxal, et son cousin, l'almiqui de Cuba, sont parmi les seuls. Leur salive contient un poison, qui permet de tuer les proies une fois mordues.

L'almiqui possède des incisives particulières, présentant de petites fentes, qui permettent de faire couler le venin, et de l'injecter à ses proies.

Quelques cousins de l'almiqui, comme certaines espèces de musaraignes ou de taupes, pourraient également être venimeux.

Article mis en lumière la semaine du 24 mars 2014.
Mouse.svg Portail des mammifères —  Tous les articles sur les mammifères.