Allan Kardec

« Allan Kardec » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Allan Kardec
Allan Kardec L'Illustration 10 avril 1869.jpg
Nom complet Hippolyte Léon Denizard Rivail
Surnom Allan Kardec
Date et lieu de naissance 3 octobre 1804 à Lyon (France)
Date et lieu de décès 31 mars 1869 à Paris (France)
Origine France France
Langue Français
Œuvres principales Le Livre des Esprits
Le Livre des médiums
L'Évangile selon le spiritisme
voir modèle • modifier


Allan Kardec, né le 3 octobre 1804 à Lyon (France) et mort le 31 mars 1869 à Paris, est un écrivain et pédagogue français, et le fondateur de la philosophie spirite (à ne pas confondre avec les pratiques superstitieuses de spiritisme).

Il est surnommé le « codificateur du spiritisme ».

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Mémorial à Lyon

Allan Kardec, de son vrai nom Hippolyte Léon Denizard Rivail, est né à Lyon le 3 octobre 1804. Très tôt intéressé par les sciences et la philosophie, il décide de ne pas devenir juriste comme ses parents, et part étudier en Suisse, dans l'école mutuelle de Johann Heinrich Pestalozzi. Dans cette école, les méthodes de Rousseau sont appliquées : ce n'est pas le professeur qui enseigne des vérités aux enfants, mais ce sont les enfants qui apprennent les uns des autres, le professeur se contentant de les guider.

Il s'installe en 1820 à Paris, où il ouvre une école gratuite selon les méthodes de Pestalozzi, en 1824. Dans le même temps, il commence à publier des livres où il explique cette pédagogie de l'école mutuelle.

Il se marie en 1832 avec Amélie Boudet, une institutrice qui le soutiendra dans tous ses projets.

Comme il est positiviste, il est invité à animer des séances de spiritisme. Lorsqu'il accepte, en 1855, il parle (ou croit parler) à des esprits, grâce à des médiums. Il rédige alors plusieurs livres, codifiant le spiritisme comme une religion ou une philosophie. Il considère même le spiritisme comme une science. Il prend alors pour pseudonyme Allan Kardec, car il pense qu'il avait ce nom-là dans une vie antérieure, quand il était druide.

Il meurt d'un anévrisme à Paris, le 31 mars 1869, à l'âge de 64 ans, et est enterré au cimetière du Père-Lachaise, sa tombe étant l'une des plus visitées.

Sa doctrine s'est répandue dans le monde, notamment au Brésil où plus de 6 millions de personnes se déclarent spirites.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Le Livre des Esprits

Ouvrages de pédagogie (Rivail)[modifier | modifier le wikicode]

Il écrit sous son vrai nom de nombreux ouvrages de pédagogie, dont :

  • 1828 : Plan proposé pour l'amélioration de l'éducation publique, récompensé du prix de l'Académie Royale d'Arras ;
  • 1831 : Grammaire française et classique ;
  • 1848 : Catéchisme grammatical de la langue française.

Ouvrages spirites (Kardec)[modifier | modifier le wikicode]

Sous son pseudonyme d'Allan Kardec, il publie plusieurs ouvrages posant les bases du spiritisme :

  • 1857 : Le Livre des Esprits (traitant l'aspect philosophique) ;
  • 1861 : Le Livre des médiums (aspect scientifique et expérimental) ;
  • 1864 : L'Évangile selon le spiritisme (traitant de la morale) ;
  • 1865 : Le Ciel et l'Enfer ;
  • 1868 : La Genèse selon le spiritisme.

Après sa mort, un recueil de ses textes inachevés sera publié sous le titre Les oeuvres posthumes d'Allan Kardec.

De plus, il fonde en 1858 la revue trimestrielle La Revue spirite, qui existe encore de nos jours.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la philosophie —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la philosophie.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…