bavardages  • le Livre d'or
Brazzarail (28522034145).jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la dernière Gazette de Vikidia ! DessinInterview.png

Aliments dans la Rome antique

« Aliments dans la Rome antique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Les aliments des Romains sont assez semblables aux nôtres : des légumes, des fruits, des féculents, de la viande et des laitages. Les boissons sont essentiellement l'eau et le vin.


Aliments[modifier | modifier le wikicode]

Les riches Romains adorent les festins de plats étranges, comme le ragoût de tétines de truie ou la fricassée de crêtes de paon, si l'on en croit les recettes d'Apicius (wp) et les descriptions de l'écrivain latin Pétrone dans son roman, le Satyricon.

Les familles modestes se contentent d'une bouillie de céréales, parfois avec un morceau de lard, rarement avec de la viande fraîche, et des légumes du jardin.

Pline le Jeune, pourtant très riche, se contente d'une laitue, de trois escargots, de deux œufs, des olives, des oignons et légumes, d'un gâteau d'épeautre arrosé de vin miellé refroidi dans la neige.


Le pain[modifier | modifier le wikicode]

Vente de pain représenté sur une fresque de Pompéi.

Le pain est le principal aliment des Romains. On compte de nombreuses sortes de pains. Le plus coûteux est le pain blanc. Les gens du peuple préparent un pain grossier contenant du son. Les premières boulangeries (pistrinum) apparaissent au -IIe siècle. On y trouvait une sorte de galette appelée ocella.

Les aromates sont les graines de fenouil, le romarin, l'anis, le cumin, le persil, le basilic.

Fruits et légumes[modifier | modifier le wikicode]

Légumes et fruits courants à l'époque romaine

Les aliments de base sont des fruits comme les pommes, les amandes, les pêches, les melons, les noix, les prunes. Les légumes sont surtout les fèves, les pois chiches, les choux.

Les Romains ne connaissent ni la tomate, ni la pomme de terre, ni le maïs, ni la courge, ni le haricot, ni le cacao, ni le sucre de canne, aliments originaires d'Amérique et donc introduits en Europe à partir du XVIe siècle. Le café, originaire d'Afrique, est aussi inconnu.

La viande[modifier | modifier le wikicode]

Les Romains consommaient surtout du porc. Ils mangeaient aussi du mouton, de la chèvre, du poulet, du lapin et du pigeon. La viande de bœuf est restée interdite pendant des siècles, parce que ces animaux étaient indispensables aux travaux des champs.

Les gibiers favoris sont le sanglier et le chevreuil, mais aussi des oiseaux tels que la grive, la perdrix et la caille.

Amphore à garum, provenant de Bétique.

Épices et condiments[modifier | modifier le wikicode]

Le garum[modifier | modifier le wikicode]

Le garum est un condiment liquide à base de poisson fermenté, de sel et d'herbes aromatiques.

On pouvait fabriquer du garum avec la chair et les entrailles de différents poissons de mer, mais le plus réputé était élaboré en Bétique, une région du Sud de l'Espagne : il était de viscères de thon rouge et d'une grande quantité de sel qui empêchait le pourrissement.

Le garum aromatisait les plats en même temps qu'il les salait.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Garum.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Portail Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.