Albums du père Castor

« Albums du père Castor » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir l’article homonyme Attention, à ne pas confondre ! Pour l’article homonyme, voir : Père Castor.

Les Albums du Père Castor est une collection d’albums illustrés à destination des enfants. Elle fut créée en 1931 par l’éditeur Flammarion et placée sous la direction de Paul Faucher. Cette collection populaire marque les débuts de la littérature moderne pour enfants en France. À ce jour, elle réunit plus de trois cents titres.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Jusqu’au début du XXe siècle, les albums pour enfants étaient de beaux livres, coûteux, qui s’adressaient aux enfants de la bourgeoisie. Ils avaient le plus souvent un contenu moralisateur ou religieux. Dès l’origine, les albums du Père Castor s’adressaient à tous les enfants en leur proposant des histoires courtes, illustrées en couleur, liées à des activités manuelles : Je fais mes masques, Je découpe. Le succès de cette collection fut immédiat car elle bénéficia du soutien des institutions scolaires qui reconnurent son intérêt pédagogique.

Le fondateur, Paul Faucher, lié au courant de l'Éducation nouvelle, se préoccupait des besoins des enfants : il créa, au sein de ses ateliers, une école Père Castor où les dessinateurs pouvaient travailler avec les élèves. Désireux de ne pas influencer le contenu des œuvres publiées par les modèles de superhéros qui fascinaient alors les adolescents des années 1950-1960, il modernise les illustrations des contes grâce à des artistes influencés par l’école artistique russe comme Nathalie Parain, Hélène Guertik, ou Feodor Rojankowsky.

La plupart des albums sont des créations (Michka, La Petite poule rousse, Roule Galette) mais il s'agit plusieurs fois de contes anciens (Les Mille et Une Nuits, Le Joueur de flûte de Hamelin, Boucle d'or et les Trois Ours, Cendrillon, Les Trois Petits Cochons, La Belle et la Bête, Le Maître chat ou le Chat botté, Les Musiciens de Brême, La Belle au bois dormant, Le Vilain Petit Canard), de personnages de folklore : (Saint Nicolas, Baba Yaga) ou historiques (Jacques Cartier, Jean Bart, François d'Assise...) Apoutsiak raconte la vie d'un jeune esquimau (ou Inuit) ; cet album a été écrit par Paul-Émile Victor, un explorateur et scientifique.

Références[modifier | modifier le wikicode]


  • Émission France Culture du 03/12/2019 à écouter (D. Queffelec, A l'origine du Père Castor) : [1]
  • Émission France Culture du 22/07/2019 à écouter (A. Fleury, La fabrique de l’Histoire, Dans les albums du Père Castor, 2015) : [2]
Portail de l'enfance —  Tous les articles concernant l'enfance.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…