Akbar

« Akbar » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Révision datée du 27 février 2018 à 18:17 par OrBot (discussions | contributions) (Portail & subst:PAGENAME)
Aller à : navigation, rechercher
Akbar reçoit les jésuites (personnages assis habillés de noir) . Miniature indienne. vers 1605

Jalâluddin Muhammed Akbar, né le 14 octobre 1542 et mort le 27 octobre 1605 à Âgrâ, a été le souverain de l 'Empire moghol de 1556 à 1605. Il est célèbre pour sa tolérance en matière de religion. En arabe, Akbar veut dire « grand », d'où son nom.

Akbar est le fils de l'empereur Humâyun. C'est un souverain conquérant qui s'empare du Gujarât en 1573 et du Bengale en 1576.

Cet empereur, réformateur et grand bâtisseur, fonde la ville de Fatehpur-Sikri, à proximité d'Âgrâ.

C'est un mécène qui protège les miniaturistes et les lettrés.

C'est un réformateur religieux. Il essaie de fonder un nouvelle religion (Din-i Ilâli) qui tente de synthétiser (syncrétisme) l'islam, le christianisme et l'hindouisme qui étaient les religions pratiquées par ses sujets.

Son fils Salîm se révolte en 1601, et lui succède en 1605 sous le nom de Jâhangîr.


Flag map of India actual control.png Portail de l'Inde —  Tous les articles sur l'Inde.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Akbar de Wikipédia.