Airedale Terrier

« Airedale Terrier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Airedale terrier)
Aller à : navigation, rechercher
Airedale Terrier
Un Airedale bien toiletté
Un Airedale bien toiletté
Nom Airedale Terrier
Région d'origine Angleterre Angleterre
Taille 56 à 61 cm
Poids 25 à 30 kg
Robe Noir et feu, ou grisonné et feu
Caractère Vif, sociable et confiant
voir modèle • modifier


Plus familier, ici.
L'Airedale Terrier, ou simplement Airedale, est une race de chiens d'origine anglaise (Yorkshire), créée au XIXe siècle pour chasser la loutre des rivières poissonneuses de l'Angleterre.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Sa morphologie est assez semblable à celle du Fox Terrier à poil dur ou du Welsh Terrier, mais il s'en distingue par sa grande taille (60 cm au garrot). Son poids n'atteint guère que 25 à 30 kg : c'est donc, sous son épaisse fourrure, un chien svelte, qui saute et court avec facilité. La campagne est son lieu de prédilection : il aime traquer les rongeurs et les petits animaux au bord des cours d'eau.

Les oreilles ne doivent pas être entièrement pendantes, mais former un pli au-dessus de la tête. La couleur est blue and tan, ce que l'on traduit en français par « noir et feu ». Normalement, la queue est écourtée : on en coupe environ un tiers, selon des standards bien précis. Mais attention : la législation européenne, adoptée ou pas selon les pays membres, interdit la coupe de la queue et des oreilles ; donc si vous voulez importer un chien à queue ou oreilles coupées, il est possible que chez vous (en Belgique notamment), votre chien ne soit pas admis en concours de beauté ni dans le livre des origines ! Ce grand chien est très joueur et très affectueux. C'est aussi un bon gardien, dont les policiers anglais sont très fiers. Un gros avantage de l'Airedale est qu'il ne perd pas ses poils sur les tapis.

Entretien[modifier | modifier le wikicode]

L'entretien de ces chiens terriers frisés (Fox Terrier, Welsh Terrier, etc.) n'est pas très difficile, mais peut surprendre de prime abord, car il exige une épilation régulière du poil mort qu'il convient de tirer patiemment, touffe après touffe, entre le pouce et l'index. L'animal n'en souffre pas, bien au contraire. Il en reste un pelage tout neuf, ondulé, qu'on peut tailler de façon rustique ou toiletter de manière recherchée en vue de concours et compétitions.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des canidés —  Tous les articles sur les canidés