Ain (département)

« Ain (département) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Ain.


Ain
Ain - position.png
Administration
Pays France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Création du département 4 mars 1790
Préfecture Bourg-en-Bresse
Sous-préfectures Belley
Gex
Nantua
Président du conseil départemental Jean Deguerry (LR)
Préfète Catherine Sarlandie de la Robertie
Numéro du département 01
Démographie
Gentilé Aindinois(es)
Population 647 634 hab. (2018)
Densité 112 hab./km2
Géographie
Superficie 5 762 km2
Subdivisions
Arrondissements 4
Circonscriptions législatives 5
Cantons 23
Intercommunalités 14
Communes 393
Liens
Site web ain.fr
voir modèle • modifier

L'Ain est un département du centre-est de la France. Ce département, créé en 1790, fait partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son chef-lieu est Bourg-en-Bresse. Son numéro (donné par l'ordre alphabétique) est le 01. Depuis 2018, ses habitants s'appellent Aindinois et Aindinoises.1

L'Ain comporte quatre arrondissements : ceux de Belley, de Bourg-en-Bresse, de Gex et de Nantua. En 2018, l'Ain comptait 647 634 habitants appelés Bressans, Dombistes, Bugistes ou Gessiens, selon leur arrondissement.

Le conseil général de l'Ain est formé de 43 conseillers généraux et est présidé par Jean Deguerry (Les Républicains). Le département est divisé en 393 communes.

Le département est représenté par 5 députés à l'Assemblée nationale et par 3 sénateurs au Sénat.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

On trouve dans l'Ain la plus grande piste de traces de dinosaures de tous les temps (155 m)2.


Jusqu'en 1601, le territoire de l'Ain n'appartient pas à la France, mais fait partie de la Savoie. Pendant la Révolution française, l'Ain est l'un des 83 départements créés en 1790.

En Gaule, cinq tribus vivent dans l'Ain (Allobroges, Ambarres, Éduens, Ségusiaves et Séquanes) jusqu'à la conquête par Jules César qui en fait deux territoires : la Grande Séquanaise et la Gaule lyonnaise.

Au Ve siècle, la région est soumise par les Burgondes, puis elle entrera dans le royaume franc. Au partage de Verdun de 843, la région revient à Lothaire Ier, mais la Bresse est rattachée au royaume de Francie occidentale de Charles le Chauve.

À partir du XIe siècle et jusqu'au XVe siècle, l'Ain fait progressivement partie du Comté de Savoie, mais dépend du Saint Empire romain germanique. Le château de Pont-d'Ain reste l'un des bâtiments les plus importants du département.

Au traité de Lyon de 1601, la région est rattachée à la France (sauf la Valserine). La principauté de Dombes, indépendante jusque-là est annexée par la France en 1762.

En 1967, six communes proches de Lyon sont rattachées au département du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Le Bugey

L'Ain a une superficie de 5 762 km2. Ses départements limitrophes sont la Saône-et-Loire, le Rhône, l'Isère, le Jura, la Savoie et la Haute-Savoie.

Le relief de l'Ain est varié, la Bresse et les Dombes étant des plaines, alors que le reste du département est composé des montagnes du Jura comme le Bugey ou le Cret de la Neige.

L'Ain est drainé par l'Ain, la Saône et le Rhône.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

En hiver, les températures et le climat sont froids dans le Haut-Bugey et le Pays de Gex, et plus modérés sur le reste du département. La tombée rapide de la neige peut provoquer des accidents et fermer les écoles et collèges. Les étés sont pourtant très chauds, plus dans le Bugey, comme la canicule d'aout 2010 à Nantua et Ambarrois. Les pluies et le brouillard ne gènent pas les habitants.


Agriculture[modifier | modifier le wikicode]

Bleu de Bresse.

L'Ain est un département rural, qui produit entre autres :

  • du fromage (dont le Bleu de Bresse, le Bleu de Gex, le comté de Saint-Martin-du-Fresne et le ramolin de l'Ain) ;
  • des poulets (de Bresse) ;
  • des vignobles dont le Vin de Bugey, le Cru Manicle et le Cerdon.

Industrie[modifier | modifier le wikicode]

L'industrie dans l'Ain n'est pas très spécialisée. On y trouve la plasturgie à Oyonnax où se trouve le pôle européen de la plasturgie, ou les entreprises Faillard à Brion. Il y a aussi le Parc Industriel de la Plaine de l'Ain (PIPA), le technoparc du Pays de Gex, le technopôle de Génie-Agro-Alimentaire (Alimentec).

La centrale nucléaire du Bugey est située dans le département, tout comme le barrage de Génissiat et sa centrale hydro-électrique installés sur le Rhône.

Tourisme[modifier | modifier le wikicode]

L'Ain bénéficie d'un parc naturel régional et de deux réserves naturelles.

L'Ain dispose de 1 000 km de piste pour le ski de fond et 100 km de pistes pour le ski alpin.

Villes de l'Ain[modifier | modifier le wikicode]

Les villes de l'Ain.

Le département de l'Ain possède 393 communes et 14 intercommunalités. Les villes principales de l'Ain sont :

Commune Population
(2018)
1 Bourg-en-Bresse
41 248
2 Oyonnax
22 336
3 Valserhône
16 431
4 Ambérieu-en-Bugey
14 204
5 Saint-Genis-Pouilly
13 243
6 Gex
13 093
7 Miribel
10 043

Références[modifier | modifier le wikicode]

Images sur l'Ain Vikidia possède une catégorie d’images sur l'Ain.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accéder au portail sur la France !

46° 05′ 00″ N 5° 20′ 00″ E / 46.0833, 5.33333