Agrippine l'Aînée

« Agrippine l'Aînée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Agrippine l'Aînée. Buste en marbre (Ie siècle après Jésus-Christ.

Agrippine (dite l'Aînée pour ne pas la confondre avec sa fille, Agrippine la Jeune) ou Agrippine I, née vers 14 avant Jésus-Christ et morte en 33 après Jésus-Christ, est une dame romaine de la famille des empereurs Julio-Claudiens. Elle est la mère de Caligula et la grand-mère de Néron.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Agrippine est une des filles de Marcus Vipsanius Agrippa et de Julia, l'unique enfant de l'empereur Auguste. Elle épouse Germanicus dont elle a plusieurs enfants. Germanicus est le petit-fils de Marc Antoine, le petit-neveu d'Auguste et le neveu de l'empereur Tibère. Ses victoires militaires le rendent populaire, et Tibère l’adopte et en fait son héritier. Mais Germanicus meurt subitement en 19 ; à l'époque, des rumeurs ont couru sur un possible empoisonnement de Germanicus qui aurait été ordonné par Tibère, jaloux de la popularité de son héritier.

Agrippine, sa veuve, élève ses enfants à Rome. En 29, elle est arrêtée avec son fils aîné Néron, ils sont accusés par le préfet du prétoire Séjan de comploter contre l'empereur ; certains historiens pensent que cette accusation était fausse, d’autres estiment sans en être certains qu'elle était « possible ». Après un procès, Agrippine est exilée sur l'île de Pandataria où elle meurt de faim en 33.

Ses enfants[modifier | modifier le wikicode]

Les Julio-Claudiens

Germanicus et Agrippine l'Aînée ont eu neuf enfants dont :

  • Néron (6-29), arrêté en même temps que sa mère et exilé, il est ensuite obligé de se suicider.
  • Drusus (8-33), lui aussi arrêté et emprisonné quelques temps après, il est retrouvé mort dans sa cellule.
  • Caligula (12-41), finalement adopté par Tibère auquel il succède en 37.
  • Agrippine la Jeune (15-59), mère de l'empereur Néron né d’un premier mariage, elle se remarie ensuite avec son oncle l'empereur Claude.

Source[modifier | modifier le wikicode]

  • Chris Scarre, Chronique des empereurs romains (traduction de Florence Maruéjol), Casterman, 1995, p. 32.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.
Portail des femmes —  Tous les articles concernant les femmes et le féminisme.