la cabane  • le Livre d'or
20150413Rumex acetosa3.jpg Actualités, astuces, statistiques et une interview, lisez la Gazette été 2018 de Vikidia ! DessinInterview.png

Afro-Américains

« Afro-Américains » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Quelques Afro-Américains célèbres. De gauche à droite : *Rangée du haut : William Edward Burghardt Du Bois, Martin Luther King et Barack Obama. *Rangée du bas : Malcolm X, Rosa Parks et Sojourner Truth.

Les "Afros-Américains" ou "Noirs-Américains" sont des Américains des États-Unis qui ont des ancêtres (noirs) originaires d'Afrique. La plupart descendent des anciens esclaves noirs embarqués aux États-Unis dans le cadre du commerce triangulaire, mais beaucoup proviennent aussi d'une immigration volontaire d'Afrique ou d'Amérique du Sud. Les États-Unis sont un pays qui s'est construit sur l'immigration.

La conquête des droits[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. N'hésite pas à l'améliorer  !

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, s'organisa le commerce triangulaire entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique. À cette époque, l'Amérique est un ensemble de colonies européennes (anglaise, française, espagnole, portugaise...). Des Africains noirs étaient emmenés comme esclaves sur le continent américain. Ils travaillaient dans des plantations de café et de tabac appartenant à des propriétaires blancs. C'est ce qu'on appelle la traite des Noirs.

La guerre de Sécession[modifier | modifier le wikicode]

En 1783, les colonies anglaises acquirent par la force leur indépendance. La Constitution américaine fonda les États-Unis comme un pays fédérant 13 États (les 13 États fondateurs). Tandis que les Afro-Américains restaient exclus du droit de vote, en 1808, l'esclavage fut officiellement aboli aux États-Unis.

Toutefois, chaque État fédéré posséda une grande marge de manœuvre, plus importante qu'aujourd'hui. L'économie des pays du Sud était basée sur l'exploitation des plantations. L'esclavagisme leur paraissait donc indispensable au fonctionnement de la société. L'esclavagisme continua d'exister après 1808. Les Noirs affranchis essayèrent d'acheter la liberté de leurs proches et amis. Les années passant, les propriétaires craignérent un soulèvement de leurs esclaves, mais continuèrent de défendre cette pratique. Lors de sa campagne électorale, Abraham Lincolm annonça l'abolition de l'esclavage, ce qui lui attira les foudres des États du Sud. L'opposition entre Nord et Sud conduit à une guerre civile : la guerre de Sécession (1861-1865). Les gens favorables à l'esclavage se faisaient appeler « Sudistes ».

En avril 1865, la guerre civile prit fin avec la soumission des armées du Sud. Le XVe amendement de la Constitution demanda l'abolition de l'esclavage sur le sol américain. De nombreuses plantations firent faillite. La même année, Abraham Lincolm fut assassiné par un Sudiste au théâtre Ford, à Washington DC.

Discrimination et misère[modifier | modifier le wikicode]

L'émancipation d'un esclave ne signifiait pas qu'il allait acquérir une vie meilleure. Il était libre, certes, mais sans abri ni argent. Comme il était noir, il trouvait difficilement du travail et vivait souvent dans la misère. En 1865, la situation ne s'améliora pas. Rejetés, les Noirs furent contraints par la force des choses de se regrouper : la ville de New York vit la naissance du quartier noir : Harlem.

Une ségrégation entre Blancs et Noirs s'installa. Les lois Jim Crow, dans les États du Sud, institutionnalisèrent cette ségrégation : tous les lieux publics devaient être séparés entre les Blancs et les Noirs.

Certaines personnes se livraient à des agressions et des actes de violence contre les Noirs. Le 24 décembre 1865, une organisation raciste vit le jour : le Ku Klux Klan (KKK).1 Dès sa formation, elle se fixa pour objectif d'assurer la « suprématie de la race blanche ».

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cette organisation existe malheureusement encore aujourd'hui...
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.