Affaire Stavisky

« Affaire Stavisky » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'affaire Stavisky est une crise politico-économique française survenue en janvier 1934. Le 9 janvier 1934, les Français apprennent la mort par balle du financier Alexandre Stavisky. L'escroc Serge Alexandre Stavisky, né à Slobodka dans l'Empire russe, dans la région de Kiev, le 20 novembre 1886 et mort par balle à Chamonix le 8 janvier 1934 à 47 ans.


Contexte historique[modifier | modifier le wikicode]

À la fin de 1933, la France est en crise : crise économique venue d’outre-Atlantique, qui ronge le tissu social du pays mais c'est aussi une crise politique. La mort de Stavisky met brutalement à jour toutes les rancœurs et l'indignation populaire entraîne la chute du gouvernement français de Camille Chautemps dirigé par les radicaux-socialistes.

Les faits[modifier | modifier le wikicode]

Stavisky avait été poursuivi pour fraude à plusieurs reprises au cours des années précédentes et relaxé 19 fois. Cela montre qu'il était déjà couvert par des politiques au gouvernement bien avant l'affaire de 1933.

Le 24 décembre 1933, un article de presse évoque une affaire d’escroquerie découverte à Bayonne et l’arrestation du directeur du crédit municipal Gustave Tissier de cette même ville, coupable d’avoir émis de faux bons pour des sommes très importantes. On découvre rapidement que Tisser n'était que l'exécutant du fondateur du Crédit communal, Serge Alexandre Stavisky. Stavisky sous la surveillance complice du député-maire de Bayonne Dominique-Joseph Garat a détourné plus de 200 millions de francs. Le député-maire sera condamné à 2 ans de prison. Stavisky lui prendra la fuite, son corps sera retrouvé dans un chalet à Chamonix. Il s'agit apparemment d'un suicide mais l'opinion publique soupçonne aussitôt des hommes politiques d'avoir fait assassiner l'escroc pour l'empêcher de dénoncer ses complices. Les Français et les opposants politiques sont indignés du gouvernement et cette affaire met brutalement à jour toutes les rancœurs. Les xénophobes s'en prennent à une politique de naturalisation trop laxiste (Stavisky est un juif d'origine russe) et les adversaires du gouvernement affirment que cette mort profite le plus à la gauche, aux radicaux dont le président du Conseil Chautemps. Cette affaire engendrera de graves conséquences sociales et politiques.

Les conséquences[modifier | modifier le wikicode]

L'indignation populaire de cette affaire entraîne la chute du gouvernement radical-socialiste. Le radical Édouard Daladier remplace Camille Chautemps à la présidence du Conseil des ministres. L'Affaire Stavisky va contribuer à la victoire du Front Populaire de Léon Blum aux élections législatives de 1936 ...

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Émeutes du 6 février 1934.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Stavisky

http://www.aiguilledumidi.net/stavisky.html

Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.