Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Adam Smith

« Adam Smith » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Portrait Adam Smith

Adam Smith (1723-1790) est un professeur écossais de philosophie morale et d'économie politique à l'Université de Glasgow. On le considère comme un des fondateurs du libéralisme économique (aussi appelé « science économique classique » par Karl Marx).

Son livre le plus célèbre, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, a été publié en 1776.

Il a étudié les causes de la croissance économique que connaissent les pays, ainsi que ses conséquences : d'après lui, une amélioration du bien-être des gens (qui ont ainsi plus de revenus et donc biens à leur disposition).

Travaux économiques[modifier | modifier le wikicode]

La division du travail et la main invisible[modifier | modifier le wikicode]

Adam Smith a théorisé deux idées très importantes : la division du travail et la main invisible.

Adam Smith considère que les individus doivent être libres de choisir leur métier. En effet, si chacun s'occupe ce qu'il sait le mieux faire, tout le monde en sortira gagnant. Selon lui, si chaque individu fabrique le produit qu'il est le plus habile à faire et qu'il le revend par la suite, les acheteurs pourront obtenir une meilleure qualité pour un meilleur prix. Par ailleurs, il considère que pour un vendeur, suivre son propre intérêt c'est suivre l'intérêt de chacun. En effet, si tous les vendeurs développent au mieux les produits qu'ils proposent (dans l'intérêt de les vendre), les consommateurs auront droit aux meilleurs produits. C'est la concurrence qui suscite ce phénomène de recherche constante d'amélioration des produits.

Les dérives du libéralisme[modifier | modifier le wikicode]

Ces deux idées, reconnues par beaucoup comme les fondements de l'économie moderne, voient l'apparition de nombreuses contestations et réticences. Certains économistes pensent ainsi qu'elles sont d'application en réalité très limitée, parce que les marchés sont dominés par des rapports de force qui font que la concurrence ne joue pas son rôle initial de « discipline ». En effet, par toutes sortes de mécanismes, les entreprises peuvent tromper les gens ou encore leur vendre des choses qui sont mauvaises pour l'environnement, la santé, la justice... Il faut donc que les communautés humaines (par ex. l'État) veillent au minimum à ce que des « règles du jeu » soient respectées pour protéger les citoyens de la dérive possible de l'économie. On n'échappe donc pas à une interrogation morale en économie : « qu'est-ce qui est bien pour tous » et « qu'est-ce qui est juste pour tous ? ».

Adam Smith était en partie conscient de ces problèmes. Ce n'est pas pour rien qu'il était aussi professeur de philosophie morale. Son second livre le plus célèbre est d'ailleurs intitulé Théorie des sentiments moraux (1759).

Adam Smith défendait ses idées en les ecrivantant dans des livres.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Portail de la société —  Accédez aux articles de Vikidia concernant la société.