Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Abbé de l'Épée

« Abbé de l'Épée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Charles-Michel de L'Épée
Hippolyte Ferrat - Abbé de l'épée.jpg
Nom Charles-Michel de L'Épée
Dates 1712-1789
Nationalité Française
Profession Enseignant de la langue des signes
voir modèle • modifier
Portrait en gravure de l'abbé de l'Épée.

Charles Michel de l'Épée appelé l'Abbé de l'Épée est né le 24 novembre 1712 à Versailles et mort le 23 décembre 1789 à Paris. C'est un prêtre français connu pour avoir encouragé l'enseignement spécialisé aux sourds.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Son père souhaite qu'il devienne architecte expert des bâtiments afin de le succéder mais Charles-Michel fait des études de théologie et de droit. Il devient avocat avant de se faire ordonner prêtre à Troyes, dont il devient un des chanoines de la cathédrale. De retour à Paris sa rencontre avec deux sœurs jumelles sourdes le poussera à s'investir dans la langue des signes. Il transforme sa maison en une école ouverte aux sourds. Son idée était de faire entrer par les yeux dans l'esprit des sourds-muets ce qui est entré dans le nôtre par les oreilles. Cet institut existe toujours à Paris et fait partie des quatre instituts pour jeunes sourds de France (les autres étant à Metz, Chambéry et Bordeaux).

En rassemblant les sourds dans une même école, il à permis le perfectionnement de la langue des signes française.

Il meurt à l'âge de 77 ans après de nombreuses années à œuvrer auprès de ses élèves. En 1791, l'assemblée constituante décréta que son nom devait être inscrit parmi ceux des bienfaiteurs de 'humanité.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Les Quatre Lettres sur l'éducation des sourds, Paris, Butard, 1774 : lettres adressées à un ami anonyme. Qu’est-ce-que parler ? Comment créer un ou plusieurs établissements publics à la charge d'un pouvoir ou d'un gouvernement pour l'instruction des sourds ? Quel est le nombre de sourds à Paris et dans le royaume ?
Il organise pendant quatre étés consécutifs des exercices publics pour détruire les préjugés qui excluent les sourds de la société de son époque. Source
  • Institution des sourds et muets par la voie des signes méthodiques Paris : Nyon l'Aîné, 1776.
    • Pourquoi voit-on aujourd'hui plus de sourds et muets qu'il n'en avait paru jusqu'à présent ?
    • Différence des deux méthodes dont on se sert pour l'instruction des sourds et muets.
    • Comparaison de l'usage de la dactylologie avec celui des signes méthodiques
    • Manière qu'on croit la plus utile pour commencer l'instruction des sourds et muets
    • Comment on doit continuer l'instruction des sourds et muets par les signes méthodiques : Explication des verbes, des noms et pronoms, idées métaphysiques.
  • La Véritable Manière d'instruire les sourds et muets, confirmée par une longue expérience Paris : Nyon l'aîné, 1784.
    • Comment on doit s'y prendre pour commencer l'instruction des sourds et muets.
    • Comment on doit continuer l'instruction des sourds et muets.
    • Sur les temps de l'indicatif du verbe être ; les pronoms, verbes, adverbes, prépositions, conjonctions.
    • Comment on fait rendre compte aux sourds muets de tout ce qu'on a expliqué jusqu'à présent.
    • Comment on peut expliquer aux sourds et muets les opérations spirituelles qui sont l'objet de la logique...
  • L'Art d'enseigner à parler aux sourds et muets de naissance, Paris, J.-B. Baillière et fils, 1820.[3] [archive]
    • Comment on peut réussir à apprendre aux sourds-muets à prononcer les voyelles et les syllabes simples.
    • Observations nécessaires pour la lecture et la prononciation des sourds-muets.
    • Comment on apprend aux sourds-muets à entendre par les yeux, d'après le seul mouvement des lèvres, et sans qu'on leur fasse aucun signe manuel.
  • Dictionnaire des sourds, Paris, 1896

Pour compléter[modifier | modifier le wikicode]

  • Valentin Haüy fondateur de l'Institut national des jeunes aveugles
  • Louis Braille, inventeur de l'alphabet en relief pour les aveugles

Références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'éducation —  Tous les articles sur l'éducation, l'enseignement et les mouvements de jeunesse.
Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique