Aéroglisseur

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Aéroglisseur Mark 3 SR-N4

L'aéroglisseur est un véhicule amphibie ayant la possibilité de circuler sur de multiples terrains sans obstacles. Sa propulsion utilise le principe de coussin d'air.

Il est composé :

  • d'une jupe (permet de suivre le relief des vagues au plus près)
  • d'un radar
  • d'un pylône
  • d'une hélice de propulsion
  • d'une entrée d'air
  • d'une boîte de vitesses
  • d'un cockpit
  • d'une dérive aérienne
  • d'une porte avant
  • d'une entrée des passagers
  • d'une gouverne de direction
  • d'un doigt de jupe

fonctionnement[modifier | modifier le wikicode]

C’est un véhicule amphibie qui peut donc aller sur terre et sur l’eau. Il est propulsé par deux grandes hélices qui pousse l’air vers l’arrière. Il flotte sur une « jupe » remplie d’air à basse pression constamment renouvelée par des ventilateurs puissants. La jupe est flexible pour épouser les formes du terrain. C’est un véhicule rapide et confortable et plutôt maniable mais il ne peut opérer que sur des terrains peu accidentés. Il consomme beaucoup de carburant du à son poids et a son nombre variable de moteurs.

usages[modifier | modifier le wikicode]

LCAC-55 maneuvers to enter the well deck.jpg

Il est en action dans l’armée américaine comme transporteur de troupe et de matériel lourd (LCAC de l'armée américaine), dans la garde côtière de Finlande, comme véhicule de combat chez les russes (Zdur). Il est aussi utilisé comme véhicule récréatif pour les civils mais aussi comme moyen de transport à part entière.

La réglementation française stipule que l’aéroglisseur est un véhicule marin.

Il est « Ultraléger » quand il fait moins de 500 kg

« Léger » quand il fait moins de 1 000 kg

Et « petit » quand il fait moins de 24m

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l’informatique, les outils et les matériaux…