Œuf de Pâques

« Œuf de Pâques » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Confusion Ne pas confondre avec Easter egg !

L’œuf de Pâques est une tradition du monde chrétien où, le jour de Pâques, on offre un œuf à ses enfants ou à ses amis. Autrefois, il s'agissait d'un œuf de poule cuit entier dont on teintait ou peignait la coquille. Aujourd'hui il s'agit d'un œuf en chocolat.

Dans beaucoup de civilisations, l'œuf est le symbole de la vie qui se renouvelle sans cesse. Pour un chrétien, l'œuf indique la croyance dans la résurrection de Jésus le jour de la Pâque juive : c'est l'espoir d'une autre vie après la mort.

Chez les Anglo-saxons (Royaume-Uni et États-Unis), c'est le lapin qui est le symbole de Pâques.

Une tradition très ancienne[modifier | modifier le wikicode]

S'offrir des œufs au printemps est une tradition qui remonte à l'Antiquité : les Perses, les Égyptiens s'offraient en guise de porte-bonheur des œufs de poule décorés, ils étaient signes de renouveau.

Dans la religion anglo-saxonne pré-chrétienne, on offrait des œufs peints à la déesse Éostre1.

L'œuf de Pâques[modifier | modifier le wikicode]

Autrefois, il s'agissait d'un œuf de poule entier cuit dur dont la coquille était colorée avec des teintures naturelles. Pour cela, on utilisait des tranches d'oignons cuites pour la teinture en rouge ; pour le violet, on employait le bois du Brésil, la violette ou la betterave rouge. La couleur rose était obtenue avec des fanes de radis, le vert avec des feuilles de lierre ou d'ortie, le brun avec de la chicorée. On peut encore faire de même.

L'œuf avec du chocolat apparaît au XVIIIe siècle. Après avoir été vidé par le percement d'un petit orifice, l'œuf état rempli avec du chocolat liquide (la consommation du chocolat est alors récente et se faisait alors sous forme de boisson). Au milieu du XIXe siècle, le chocolat dur est inventé. Il s'agit d'un mélange de beurre de cacao, de cacao en poudre et de sucre. Il peut alors être moulé pour donner de multiples formes (dont l'œuf).

La chasse aux œufs de Pâques[modifier | modifier le wikicode]

La « chasse aux œufs » est une tradition ancienne. Elle varie selon les pays. Il s'agit de dénicher les œufs dissimulés sous le couvert végétal dans un jardin (ou dans un appartement).

En France, les œufs en chocolat sont apportés par les cloches de Pâques la nuit du samedi au dimanche. Selon la règle religieuse catholique, les cloches des églises cessent de sonner à partir de la messe du Jeudi Saint (le jeudi qui précède Pâques), on célèbre ainsi l'arrestation, le procès et la mort de Jésus. Les cloches sont de nouveau entendues à la fin de la veillée de Pâques, qui précède le jour de Pâques. Selon la tradition les cloches ne sonnent plus car elles sont parties en voyage à Rome (capitale de la chrétienté médiévale). Elles reviennent dans la nuit du samedi au dimanche, mais elles sont chargées d'œufs en chocolat qu'elles déposent dans les jardins. Le lendemain matin, les enfants se lancent dans la quête des chocolats dissimulés.

En Alsace, en Allemagne, en Suisse et en Autriche, dans la plupart des Länder, les œufs de Pâques sont apportés par le lièvre de Pâques (Osterhase). Cependant en Bavière, le lièvre est remplacé par un coq, en Thuringe et Westphalie c’est un renard, dans la région de Hanovre c’est un coucou, au Tyrol c'est la poule. En fait, ces animaux dont c'est l'époque de la reproduction (souvent prolifique comme pour le lapin), sont le symbole de fécondité et de la vie qui continue.

  1. ce qui a donné son nom à Pâques (Easter) en Anglais


Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.
Portail du christianisme —  Tous les articles concernant le christianisme.