Îles Vierges des États-Unis

« Îles Vierges des États-Unis » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Îles Vierges des États-Unis
Administration
Sceau des Îles Vierges des États-Unis
Sceau des Îles Vierges des États-Unis
Nom local (en) U.S. Virgin Islands
Pays États-Unis États-Unis
Langue(s) Anglais
Statut politique Territoire organisé non incorporé
Capitale Charlotte-Amélie
Monnaie Dollar américain
Histoire
Démographie
Population 107 268 habitants (2017)
Superficie 346 km2
Densité 310 hab./km2
Tourisme
voir modèle • modifier
Carte des îles Vierges des États-Unis

Les îles Vierges des États-Unis, (en anglais : U.S. Virgin Islands) sont situées en mer des Caraïbes et constituent la partie occidentale des îles Vierges. Elles sont limitrophes à l'ouest de l'État libre de Porto Rico, associé aux États-Unis, et à l'est des îles Vierges britanniques. L'île Sainte-Croix, située dans le Sud de l'archipel, est la plus importante en superficie et la plus peuplée. La population totale des îles Vierges américaines dépasse 107 000 habitants pour une superficie de 346 km2. La capitale est Charlotte-Amélie (en anglais : Charlotte-Amalie), sur l'île Saint-Thomas. Cet archipel a le statut de territoire organisé non incorporé. Le chef de l'État est Joe Biden, représenté localement par un gouverneur. Les îles Vierges des États-Unis, comme le reste de l'ensemble, font partie des Petites Antilles.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Christophe Colomb est le premier Européen à découvrir ces îles. Leur nombre important donna l'idée au navigateur de commémorer le supplice de sainte Ursule martyrisée selon la légende avec onze mille vierges. La nouvelle terre avait ainsi un nom. En novembre 1493, le navigateur débarque à Salt River, sur l'île de Sainte-Croix. Il la nomme naturellement en espagnol, soit Santa Cruz, ce qui se traduit en français par Sainte-Croix et en anglais par Saint Croix. La rencontre avec les Amérindiens ne se passe pas bien et un combat s'engage. Cette hostilité des autochtones empêchera les Espagnols de s'établir durablement aux îles Vierges. Ce sont les Danois qui établiront une colonie sur ces îles de 1665 à 1667. En 1672, le royaume de Danemark s'intéresse de nouveau à ces terres et les fera exploiter (sur Saint-Thomas puis sur Sainte-Croix) par la Compagnie danoise des Indes occidentales et de Guinée jusqu'en 1754, date à laquelle les îles sont revendues au royaume de Danemark, devenant ainsi les Indes occidentales danoises. Le Danemark conservera cette possession jusqu'en 1917, année au cours de laquelle les îles sont vendues aux États-Unis.

Îles[modifier | modifier le wikicode]

Les îles en retrait correspondent â celles de l'arête sud.

  • Savana Island
  • Cricket Rock
  • Cockroach Island
  • Saint Thomas
  • Inner Brass Island
  • Outer Brass Island
  • Hans Lollik Island
  • Thatch Cay
  • Grass Cay
  • Saint John
    • Saint Croix
    • Buck Island



Portail de la mer —  Tous les articles sur la mer et le monde maritime.