Le Livre d'or  • l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Étienne-François de Choiseul

« Étienne-François de Choiseul » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Étienne-François, duc de Choiseul ; portrait par Louis Michel van Loo (1763).

Étienne-François, duc de Choiseul-Stainville est un homme d'État français, né le 28 juin 1719 à Nancy et mort le 8 mai 1785 au château de Chanteloup. Il a été un des principaux ministres du règne de Louis XV (de 1758 à 1770).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Les débuts[modifier | modifier le wikicode]

Né dans le duché de Lorraine (un État indépendant à cette époque), Choiseul commence une carrière militaire ; il combat notamment aux côtés des Français pendant la Guerre de Succession d'Autriche pour faire reconnaitre le titre d'empereur de François Ier de Lorraine ; celui-ci est marié à Marie-Thérèse d'Autriche et il a été élu empereur en 1745, titre contesté par des rivaux.

La carrière politique[modifier | modifier le wikicode]

Par la suite, avec l'appui de la favorite de Louis XV, Madame de Pompadour (une amie d'une des sœurs de Choiseul), il est nommé ambassadeur de France, d'abord à Rome (1753) et ensuite à Vienne (1757). Puis il entre au Conseil du roi (le conseil des ministres) en 1758 ; il est nommé secrétaire d'État à la Marine (1761-1766) et à la Guerre (1761-1770), et secrétaire d'État aux Affaires Étrangères (1766-1770).

Principal ministre de Louis XV[modifier | modifier le wikicode]

La période pendant laquelle Choiseul gouverne correspond à une ère de prospérité économique en France1. Devenu le principal ministre du roi, il est à l'origine de plusieurs événements importants :

  • il réorganise l'armée et la marine ;
  • en 1761, il négocie le Pacte de famille : un traité d'alliance est signé entre les souverains de la famille des Bourbons qui règnent en France (Louis XV), en Espagne (Charles III) et à Parme (le duc Philippe) ;
  • comme le prévoit un traité, la Lorraine est réunie à la France après la mort du duc Stanislas Leszczynski en 1766 ;
  • en 1768, il achète à la République de Gênes la Corse qui est rattachée à la France, malgré l'opposition de patriotes (dont Pascal Paoli) qui souhaitent installer une république en Corse ;
  • il négocie le mariage du dauphin Louis (futur Louis XVI) avec Marie-Antoinette d'Autriche ; ce mariage a lieu en 1770.

En 1763, le traité de Paris met fin à la Guerre de Sept ans ; la Grande-Bretagne récupère la plupart des colonies de la France en Amérique et aux Indes. La Grande-Bretagne devient une grande puissance alors que la France perd une grande partie de son influence.

La disgrâce et l'exil[modifier | modifier le wikicode]

Choiseul bénéficie du soutien de Madame de Pompadour jusqu'à la mort de celle-ci (1764). Louis XV commence ensuite une liaison avec Madame du Barry, qui devient la nouvelle favorite royale à partir de 1769 (elle le restera jusqu'à la mort du roi en 1774). Des tensions éclatent rapidement, notamment entre les proches de Choiseul et le clan de Madame du Barry, et celle-ci va se plaindre au roi. En décembre 1770, le roi prend le parti de sa favorite et il ordonne à Choiseul de quitter la Cour. Pour le remplacer, Louis XV nomme un « triumvirat » formé par le duc d'Aiguillon, le chancelier de Maupeou et l'abbé Terray.

Étienne-François de Choiseul se retire alors au château de Chanteloup (dans le département actuel de l'Indre-et-Loire) où il meurt en 1785 à l'âge de 65 ans.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Jean Mathieu-Rosay, Ils ont gouverné la France, Marabout, 1987, p. 238
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.