Daech

« Daech » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Confusion Ne pas confondre avec un État islamique, type de régime politique basé sur les fondements de l'islam et du Coran !

L'État islamique en Irak et au Levant (en arabe : الدولة الإسلامية في العراق و الشام), également appelé Daech ou Daesh (en arabe : داعش) ou tout simplement acronymé EI, est une organisation politique, religieuse, militaire et terroriste internationale, autoproclamée le 29 juin 2014.

Elle prend ses origines en 2004 dans des mouvements proches d'Al-Qaïda qui est un nom créé par la CIA américaine, qui signifie en arabe la base. Al-Qaïda désigne un ensemble d'organisations terroristes basées dans les pays à majorité musulmane d'Afrique et d'Asie, tels que Boko Haram, plus anciennes que l'EI. Progressivement elle s'en détache et prend son indépendance en devenant l'État islamique en Irak, puis l'État islamique en Irak et au Levant lorsqu'elle fusionne avec des groupes similaires en Syrie.

L'État islamique se revendique comme un califat, un type de régime politique qui date des débuts de l'islam, d'idéologie salafiste djihadiste. Il est présent majoritairement au Moyen-Orient (Syrie et Irak), mais possède aussi de petits territoires dans d'autres pays qui connaissent des tensions ou des guerres.

L'organisation est considérée comme terroriste par la majorité des pays du monde, dont l'Organisation des Nations unies1.

Origine[modifier | modifier le wikicode]

Mosaïque de la Guerre d'Irak, de 2003 à 2011.

L'organisation se caractérise par des actes d'une très grande violence et profite du chaos régnant en Irak depuis la chute de Saddam Hussein lors de la troisième Guerre du Golfe. L'État islamique tire parti de l'opposition historique entre deux grandes branches de l'Islam présentes en Irak et en Syrie: les Sunnites et les Chiites. Il invite les Sunnites à rejoindre ses rangs pour se battre contre les Chiites.

Le djihadiste Abou Moussab Al-Zarqaoui2, originaire de Jordanie et très actif en Irak lors de la guerre dans ce pays entre 2003 et 2011, en désaccord avec les autres groupes terroristes belligérants, fonde Al-Qaïda en Irak, en 2004.

Dissous en 2007, il prend le nom d'État islamique en Irak, et est d'abord dirigé par l'émir Abou Omar al-Baghdadi jusqu'en 2010. Ce n'est qu'en 2014 que Daech, issu de la fusion de l'État islamique en Irak avec d'autres groupes djihadistes, existe en tant que califat.

Activités[modifier | modifier le wikicode]

En Syrie et en Irak[modifier | modifier le wikicode]

Arc triomphal et colonnade de Palmyre, en Syrie.

Se disant nouveau califat par le biais de son chef auto-proclamé Abou Bakr al-Baghdadi le 29 juin 2014, elle appelle tous les musulmans du monde à lui prêter allégeance. Rejeté par des partis, accepté et rejoint par d'autres, ce groupe impose un mode de vie très rigoureux, considéré d'après lui "conforme à la charia islamique" : cela inclut notamment la lapidation des personnes commettant l'adultère, ou l'obligation que la femme sorte en niqab et accompagnée d'un des membres de sa famille.

Autoproclamée Califat sans référendum, cette organisation est sujette à de nombreuses critiques de part et d'autre du monde musulman, une centaine de cheikhs allant même jusqu'à écrire une lettre ouverte à Al-Baghdadi, l'accusant à juste titre d'avoir "sali l'Islam". Les principales bases de l'EI se situent en Irak et également en Syrie.

L'État islamique a pratiqué l'esclavage sexuel, est responsable de nombreux massacres envers les populations civiles, y compris de génocide3 envers la communauté yézidie (minorité chrétienne en Irak), utilise entre autres la lapidation et les décapitations comme méthodes d'exécution, et est aussi à l'origine de destructions de sites antiques classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, comme la ville de Palmyre4, reprise en 2017 par les forces de Bachar el-Assad. L'organisation a par ailleurs commis un nombre très important d'attentats dans le monde depuis sa proclamation, surtout en Asie, en Afrique et en Europe occidentale, ayant fait au total des dizaines de milliers de victimes5.

Daech utilisait également Internet, particulièrement les réseaux sociaux comme Facebook6, pour recruter des membres dans le monde entier. L'organisation se servait de propagande pour embrigader son public, à l'aide d'un montage et d'une réalisation sophistiqués.

Bien que les deux revendiquent le salafisme djihadiste comme idéologie majeure, l'État islamique et Al-Qaïda se présentent comme adversaires, ou tout du moins rivaux. En effet, Al-Qaïda est pour la lutte contre l'Occident de manière sporadique, alors que l'EI prône l'instauration d'un califat international qui regrouperait tous les musulmans de la planète7. De plus, il arrive que Al-Qaïda condamne certains attentats venant de l'EI.

En France[modifier | modifier le wikicode]

Magasin Hyper Cacher à Paris, peu après la prise d'otages de 2015.

Les activités terroristes de l'État islamique ont par deux fois touché la France en 2015 :

  • le 9 janvier, lors de la prise d'otages du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes à Paris, orchestrée par Amedy Coulibaly, terroriste qui a prêté allégeance à l'État islamique. Ces attaques ont été commises peu de temps après les attentats du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, commis par les frères Chérif et Saïd Kouachi, membres, en revanche, d'Al-Qaïda ;
  • le 13 novembre au soir, lors des fusillades et attentats multiples perpétrés dans Paris au cours desquels 8 terroristes ont abattu 127 personnes et fait de très nombreux blessés. La salle de concert du Bataclan fut l'un des lieux touchés par les attentats, en plein concert. Là encore, les terroristes semblaient être d'origine européenne pour partie. Les attentats du 13 novembre sont les attentats les plus meurtriers en France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale8. Il y eut aussi un attentat un jour avant, dans un quartier pauvre du Liban9.

En 2016, c'est le 14 juillet, jour de la fête nationale, que Daech lance une nouvelle attaque majeure sur le territoire français, à Nice. En effet, un camion-bélier a été utilisé pour renverser des personnes sur la promenade des Anglais, ce qui a fait près de 90 morts10, et environ 460 blessés. Il s'agit du dernier attentat important de Daech en France, même s'il y en a eu un certain nombre entre 2015 et 2017, avec cependant moins de victimes11.

En 2017, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a été assassiné par un terroriste revendiqué de l'État islamique suite à la prise d'otage d'un supermarché de Trèbes en prenant la place d'une otage. Cet attentat a conduit à la mort de 4 personnes et de 15 blessés12.

Organisation[modifier | modifier le wikicode]

Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l'État islamique, en 2004.

L'État islamique, qui se définit comme un califat, lors de son apogée territoriale, peut être considéré comme un proto-État. Durant cette période, aucun membre de l'ONU ne reconnaît l'EI en tant qu'État, et est officiellement classé organisation terroriste par les Nations unies et l'Union européenne13.

Daech, entre 2014 et 2018, en tant qu'organisation terroriste, n'était plus sous le contrôle du gouvernement syrien, et régnait sur ses territoires de manière autonome. Son chef, Abou Bakr Al-Baghdadi, se proclame officiellement calife de l'État islamique. Lors de sa capture en 2014 jusqu'à sa chute en 2017, Raqqa, ville du nord de la Syrie, est la capitale de l'État islamique.

L'EI, durant cette période, détient une armée de terre, composée de soldats syriens et irakiens, mais aussi d'un nombre important de volontaires issus de pays étrangers14, et d'enfants soldats15. Son effectif maximal s'élevait, en 2015, à plus de 100 000 soldats16. Daech utilisait par ailleurs un système d'éducation basé sur l'interprétation stricte et extrême du contenu du Coran, et ne tolérait aucune opinion différente de la leur. En effet, l'opposition à Daech était victime d'une répression très importante, soumise à la torture et aux exécutions. Tout ce qui n'était pas conforme à leur vision était interdit, et sévèrement réprimé, à la manière des talibans en Afghanistan de 1996 à 2001.

L'État islamique détient un organe de propagande, appelé Amaq17 (en arabe : أعماق), qu'il considère comme sa presse officielle. Daech a même tenté d'établir un système monétaire, un dinar basé sur celui utilisé par les califats de l'Âge d'or islamique, fondé sur les trafics illégaux de pétrole et de gaz naturel, très présents au Moyen-Orient18.

C'est pour ces différentes raisons que l'État islamique, par son organisation politique et les mauvais traitements subis par son opposition, est considéré par les différents experts comme un proto-État de type totalitaire.

Membres étrangers[modifier | modifier le wikicode]

Une étude menée en mai 2014 montre que plus de 12 000 personnes de nationalités différentes ont rejoint l'EI par différents biais (voyage, fuite..), listées ici :

Nombre de volontaires ayant rejoint l'État islamique par nationalité
Nationalité Quantité
Tunisie Tunisie 3 000
Arabie saoudite Arabie saoudite 2 500
Jordanie Jordanie 2 089
Maroc Maroc 1 500
Liban Liban 890
France France 700
Libye Libye 550
Turquie Turquie 400
Royaume-Uni Royaume-Uni
Égypte Égypte 358
Allemagne Allemagne 270
Belgique Belgique 250
Australie Australie
Irak Irak 247
Russie Tchétchénie 186
Pays-Bas Pays-Bas 120
État de Palestine Palestine 114
Danemark Danemark 100
États-Unis États-Unis 70
Autriche Autriche 60
Norvège Norvège 50
Irlande Irlande 30
Suède Suède
Israël Israël

Territoires contrôlés[modifier | modifier le wikicode]

Carte de la Syrie.

L'État islamique est proclamé en juin 2014, soit environ 3 ans après le début de la guerre civile syrienne. À ce moment-là, l'organisation contrôle surtout le nord et l'est désertique du pays, à la frontière irakienne. Cette même année, l'EI est en possession du tiers de l'Irak, surtout la zone ouest. Daech prend donc sous contrôle un territoire à cheval sur deux États, et rejette les frontières des accords de Sykes-Picot, datant de la Première Guerre mondiale.

L'organisation connaît son apogée territoriale en 2015, lorsque celle-ci détient en sa possession la majeure partie est et centrale de la Syrie, et l'ouest de l'Irak (bien que Daech y ait perdu du territoire par rapport à 2014).

Ce n'est qu'en 2016 que Daech commence à perdre progressivement les différentes zones conquises dans les deux pays, principalement à cause des vagues d'attentats commis par l'organisation dans le monde, y compris en Russie, qui est un allié de Bachar el-Assad. En effet, ce sont majoritairement les forces loyalistes, les Kurdes syriens et irakiens, et l'armée irakienne qui vont repousser l'État islamique. Daech va de plus subir beaucoup d'attaques aériennes, d'une part de la Russie19, alliée du régime syrien de Bachar el-Assad, et d'autre part de la coalition arabo-occidentale20, composée des pays occidentaux comme les États-Unis ou la France et des monarchies du Golfe, comme l'Arabie saoudite ou le Qatar.

En décembre 2017, l'EI ne possède plus de territoires en Irak21, ce qui met officiellement fin à la guerre civile dans ce pays ; et en 2018, Daech ne contrôle qu'une petite zone à l'est de la Syrie, avant d'être vaincu une fois de plus par les autres belligérants22 (ce qui ne met en revanche pas fin à la guerre civile syrienne).

Bien qu'étant surtout connu pour être très active en Irak et en Syrie, l'organisation est composée d'une multitude de branches à travers le monde, et est ou a été présente en Libye23, en Afghanistan24, au nord du Nigeria25 (avec le groupe Boko Haram), aux Philippines26, au Yémen27, dans le Sinaï égyptien28 et au Sahara29.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/05/22/boko-haram-sur-la-liste-noire-des-organisations-terroristes-des-nations-unies_4424186_3212.html
  2. https://www.levif.be/actualite/international/al-zarqaoui-le-delinquant-a-l-origine-de-daech/article-normal-408653.html
  3. https://www.franceculture.fr/conferences/maison-de-la-recherche-en-sciences-humaines/daech-la-machine-genocidaire-contre-les-yezidis
  4. http://www.lepoint.fr/monde/syrie-un-nouveau-joyau-de-palmyre-pulverise-par-daesh-05-10-2015-1970656_24.php
  5. http://www.slate.fr/story/115997/statistiques-terrorisme
  6. https://www.20minutes.fr/monde/daesh/1894995-20160720-lutte-contre-propagande-djihadiste-internet-reseaux-sociaux-accuses-etre-passifs
  7. https://www.diploweb.com/Daesh-restaure-le-Califat.html
  8. https://www.valeursactuelles.com/societe/attentats-du-13-novembre-du-nouveau-dans-lenquete-99229
  9. http://mobile.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/11/17/au-liban-une-serie-d-arrestations-apres-le-double-attentat-suicide-de-bourj-el-barajneh_4811904_3218.html
  10. https://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-nice-adelaide-victime-australienne-a-peur-de-traverser-la-chaussee-13-07-2018-7819563.php
  11. https://www.sudouest.fr/2018/03/23/les-attentats-meurtriers-en-france-depuis-janvier-2015-4308140-6093.php
  12. Ce que l'on sait des attaques terroristes qui ont fait au moins quatre morts dans l'Aude via France Info.
  13. http://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2016/09/20/isil-daesh-al-qaida/
  14. https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/djihad-d-ou-viennent-les-combattants-etrangers-qui-combattent-en-syrie-et-en-irak_1576276.html
  15. http://www.atlantico.fr/pepites/etat-islamique-aurait-forme-enfants-soldats-pour-cibler-europe-3435218.html
  16. http://www.slate.fr/story/100937/etat-islamique-nombre-combattants
  17. https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentats-l-agence-de-propagande-amaq-de-daesh-fonctionne-toujours-7793379769
  18. https://www.challenges.fr/monde/plongee-au-coeur-de-la-logistique-de-daech_510441
  19. https://www.lopinion.fr/edition/international/russie-intensifie-campagne-militaire-contre-daech-en-syrie-108219
  20. https://www.lemonde.fr/syrie/article/2018/09/23/les-frappes-de-la-coalition-en-syrie-ont-fait-plus-de-3-300-victimes-civiles_5359077_1618247.html
  21. http://journalmetro.com/monde/1241539/daech-perd-sa-derniere-ville-en-irak/
  22. https://www.20minutes.fr/monde/2331915-20180906-syrie-daesh-plus-aucun-territoire-avant-fin-annee
  23. https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/En-Libye-operation-contre-Daech-organise-2016-03-16-1200747000
  24. https://www.sudouest.fr/2018/04/30/double-attentat-suicide-a-kaboul-au-moins-quatre-morts-la-presse-visee-5019232-4803.php
  25. https://www.jeuneafrique.com/631551/politique/nigeria-boko-haram-dans-une-nouvelle-spirale-de-violences/
  26. https://www.lesinrocks.com/2017/06/news/les-philippines-vont-elles-devenir-le-nouveau-front-de-daech/
  27. https://www.nouvelobs.com/monde/20150321.OBS5172/daech-profite-du-chaos-au-yemen-pour-s-imposer-face-a-al-qaida.html
  28. https://www.lejdd.fr/international/moyen-orient/dans-le-sinai-la-guerre-sans-merci-de-legypte-a-daech-3609044
  29. http://geopolis.francetvinfo.fr/la-menace-de-l-etat-islamique-dans-le-grand-sahara-166819
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.
Portail de la politique —  Tous les articles sur la politique.
Portail de la criminologie —  Tous les articles sur la criminologie.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...