Équilibre de la terreur

« Équilibre de la terreur » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
bombe atomique sur Hiroshima le 6 août 1945.

L’équilibre de la terreur ou destruction mutuelle assurée (DMA, ou MAD en anglais) est une doctrine de stratégie militaire de dissuasion nucléaire.

Élaborée à l'époque de la guerre froide, par l'Union soviétique (et ses satellites au sein du Pacte de Varsovie) d'une part, et les États-Unis (et ses alliés au sein de l'OTAN) d'autre part, cette doctrine affirme que l'utilisation à grande échelle de l'arme nucléaire par l'un des deux belligérants (adversaires) provoquerait à coup sûr la destruction des deux camps. Pour pouvoir réaliser cette destruction voulue mutuelle, il est nécessaire pour chaque protagoniste de disposer d'un stock d'armes de destruction massive suffisant pour annihiler l'ennemi.

C'est la forme extrême de la dissuasion, où les bénéfices d'une attaque seraient invalidés par les pertes, puisqu'il y aurait annihilation de chacun des belligérants. Cette stratégie est une forme d'équilibre de Nash, dans lequel chacune des parties ne peut rompre l'équilibre qu'en s'exposant à être détruit.

Doctrine fondamentale pendant la guerre froide, c'est aujourd'hui un terme employé épisodiquement pour désigner la stratégie des puissances possédant l'arme nucléaire, ou cherchant à l'obtenir (Corée du Nord, Iran, Pakistan...).

Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...