Élisabeth d'Autriche (1554-1592)

« Élisabeth d'Autriche (1554-1592) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth d'Autriche vers 1571. Portrait peint par François Clouet

Élisabeth de Habsbourg, ou Élisabeth d'Autriche, est née à Vienne en juillet 1554 et est morte en Autriche en janvier 1592. C'est une reine de France du fait de son mariage avec le roi Charles IX qu'elle a épousé en 1571. Elle n'a joué aucun rôle politique pendant cette période troublée. Devenue veuve en 1574 elle retourne vivre an Autriche.

Élisabeth d'Autriche est la fille de l'empereur Maximilien II et de Marie d'Autriche, princesse espagnole et nièce du roi Philippe II d'Espagne

Son père avait d'abord projeté de la marier au roi Frédéric II de Danemark ou au roi Sébastien Ier de Portugal. La France, cherchant à renforcer ses liens avec les princes catholiques du Saint-Empire, propose alors de la marier au roi Charles IX qui a 20 ans (Élisabeth en a 16). Le mariage a lieu en novembre 1570 à Mézières, alors située à la frontière entre les Pays-Bas espagnols et la France. En mars 1571, Élisabeth est couronnée reine de France à Saint-Denis. La reine ne parle pas un mot de français. Elle est très liée avec sa belle-sœur Marguerite épouse d'Henri roi de Navarre.

En octobre 1572 Élisabeth accouche d'une fille Marie-Élisabeth (qui mourra en avril 1578). Le roi quant à lui poursuit une liason adultère avec sa maitresse Marie Touchet (dont il aura un fils en 1573).

Après la mort du roi Élisabeth regagne son pays natal en 1575 (sans pouvoir y emmener sa fille).

On propose de l'unir au roi de France Henri III mais celui-ci refuse. Le projet d'union avec le roi Philippe II d'Espagne qui est son oncle et récent veuf de sa sœur Anne n'aboutit pas du fait du refus d'Élisabeth. Elle mène dès lors une grande vie de dévotion.

Le portail de la Monarchie française —  De Clovis à Napoléon III. Les rois, les reines, les institutions royales.