Édit de Beaulieu

« Édit de Beaulieu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En 1576 'Édit de Beaulieu est un traité passé entre les chefs catholiques et les chefs protestants français, texte qui met fin à la cinquième guerre de religion.

En mai 1576, les opposants aux Guise, les catholiques modérés et les protestants, obtiennent du roi Henri III l'édit de Beaulieu ou paix de Monsieur signée par le frère du roi (qui est titré Monsieur) .

La liberté de culte est étendue à tout le royaume sauf Paris. Les protestants obtiennent huit places de sûreté (villes fortifiées ). Dans chaque parlement (tribunaux supérieurs), il y aurait autant de juges catholiques que protestants. Les chefs protestants obtiennent des places importantes dans l'administration militaire du royaume.

Les dispositions de cet Édit préfigurent celle de l'’’Édit de Nantes de 1598 accordé par le roi Henri IV.

Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.