Écu (monnaie)

« Écu (monnaie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Écu.

L'écu est une monnaie française datant de l'époque du Moyen Âge. Il a été créé vers 1263 et pouvait être en or ou en argent. La monnaie dura jusqu'en 1878 où la production fut arrêtée. À la lecture de l'article on se rendra compte que le maniement de la monnaie métallique (la seule existante) n'était pas facile. La plus grande partie de la population n'avait pas d'écus en or en sa possession.

L'écu d'or de Louis IX

La monnaie métallique[modifier | modifier le wikicode]

La teneur en métal précieux de l'écu n'a cessé de varier au cours de l'histoire. Pour chaque pièce, la quantité réelle de métal précieux qu'elle renfermait était définie par le roi. Aussi celui-ci pouvait décider combien de pièces il pouvait faire frapper dans un quantité donnée d'or. Après avoir récupéré le maximum de pièces en circulation on frappait de nouvelles pièces. La création d'une nouvelle pièce permettait ainsi de changer (le plus souvent réduire) le métal précieux qu'elle contenait. Le roi décidait alors également qu'elle était la valeur d'usage de la pièce en monnaies plus courantes qu'étaient le sol et le denier. La livre valait 20 sous ou sols et le sol valait 12 deniers.On remarquera dans la suite de l'article que cette valeur d'usage augmente continuellement. Par le double jeu de la quantité de métal dans une pièce et par la valeur attribuée à chaque pièce, le roi, seul émetteur de pièces, avait un pouvoir d'achat qui augmentait sans cesse (même s'il faut tenir compte qu'au XVIe siècle, la hausse des prix (l'inflation était rapide).

L'écu d' or[modifier | modifier le wikicode]

Le premier écu est mis en circulation par le roi Louis IX. Il s'agissait d'un denier d'or à l'écu (dessin sur le revers de la pièce). Rapidement on lui donna le nom d'écu. En 1346, le roi Philippe VI de Valois créa un écu à la chaise. Sa valeur fut fixée à 18 sols 9 deniers.

En difficultés financières du fait de la Guerre de Cent Ans, le roi Charles VI fit frapper une pièce d'or appelée écu couronné qui valait 22 sols, puis un petit écu couronné qui valait 15 sols, et ensuite un écu heaumé (25 sols) et le demi-écu heaumé (12½ sols). Le roi Charles VII créa l'écu à la couronne.

L'écu au soleil de Louis XI

Son fils le roi Louis XI fit frapper un écu au soleil, dont la valeur était de une livre 13 sols. Ces pièces continuèrent à être créées sous les règnes suivants. Charles VIII fit fabriquer des écus spéciaux pour la Bretagne (il était devenu le mari de la duchesse Anne de Bretagne) et pour le Dauphiné qui était le fief de l'héritier du trône en attendant son accession à la royauté. Pendant la première expédition française en Italie, il fit frapper des écus à Pise et à Naples ville dont il était le conquérant très provisoire. Le roi Louis XII créa un écu au porc-épic (animal-emblème du roi). Ces pièces valaient 36 sols 3 deniers.

L'écu de Louis XIII.1640

Sous le règne de François Ier furent créés un écu à la croix, un écu à la croisette, un écu à la salamandre (la salamandre étant l'animal-emblème du roi). Le roi Henri III décida que l'écu d'or vaudrait 3 livres 5 sols. Le roi Louis XIII porta la valeur à 3 livres 15 sols puis en 1636 à 4 livres 24 sols (à cette époque la France venait d'entrer dans la Guerre de Trente Ans et les besoins financiers du roi étaient considérables). On cessa alors de frapper les écus en or, mais on manipula sa valeur qui atteignit 5 livres 16 sols et 6 deniers.

L'écu d'argent[modifier | modifier le wikicode]

L'écu d'argent émis sous Louis XIII

En 1580, le roi Henri III fait frapper une pièce en argent appelée quart d'écu d'argent dont la valeur était de 15 sols. En même temps on produit des demi-quart d'argent. Les rois Henri IV, Louis XIII et Louis XIV continuèrent cette frappe. Sous le règne de Louis XIII on créa un écu d'argent, que l'on appela écu blanc ou louis d'argent, il avait une valeur de 60 sols. Jusqu'en 1793, la valeur de l'écu d'argent ne fit qu'augmenter (de 60 sols ou 3 livres à l'origine à 6 livres en 1793).

En 1793, La Convention créa un écu d'argent dit écu républicain avec pour nouveauté sa valeur inscrite sur le revers. Il valait 5 francs (le système décimal venait d'être adopté). C'est le dernier écu frappé.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.
Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.