Livre d'or
Livre d'or

la GazetteCommunauté
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Écobuage

« Écobuage » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'écobuage est une technique agricole qui vise à fertiliser le sol. Elle se pratique au printemps au moment du départ de croissance de la végétation.

Technique de l'écobuage[modifier | modifier le wikicode]

Il consiste à enlever la couche superficielle du sol « gazonné » par plaques d'une vingtaine de centimètres de large, jusqu'à 40 cm de long et 5 à 6 cm d'épaisseur. Le travail se fait le plus souvent manuellement avec des pelles ou des pioches (une charrue spécialisée dans l'écobuage a été mise au point en Angleterre mais ne semble pas avoir été très utilisée en France).

Puis on rassemble ces plaques en les posant côte à côte sur champs (la partie la plus mince) et on les laisse sécher sous l'action de l'air et du soleil. Cette épisode dure entre trois semaines à un mois selon les conditions météorologiques. Puis on brûle ces plaques asséchées dans des fourneaux construit en empilant les plaques pour former une butte d'un mètre à 1,20 mètres de diamètres et 1 à 1,30 m de hauteur. La combustion doit être menée autant que possible à feu lent et couvert (grâce à un plaquage de couches de terre) qui ne dégage que peu de fumée. L'opération dure plusieurs jours et demande une surveillance constante afin d'éviter les feux trop vifs. Elle produit souvent une grande masse de cendres. Elle a généralement lieu en juillet et août.

Enfin après le refroidissement total des cendres on les répand sur le sol à fertiliser. On procède alors à un labour suivi d'un hersage qui enfouie les cendres. Puis en septembre on y sème du seigle d'automne.

Intérêt de l'écobuage[modifier | modifier le wikicode]

Le feu élimine les graines des plantes indésirables qui étaient en train de germer et lever dans la terre, mais aussi les graines inertes. Il grille les racines de certaines plantes vivaces. Il élimine aussi les parasites animaux vivant dans la couche superficielle du sol (mais en même temps il en fait de même pour la microfaune utile, qui peut être recréée par l'apport et l'épandage de fumier).

L'écobuage permet de minéraliser la matière organique contenue dans le sol, et de combattre l'acidité du terrain. Il est recommandé pour les sols argileux, réputés pour être des « terres froides ». L'action du feu rend l'argile cassante, la réduit en poudre et laisse mieux passer l'eau. Elle rend les argiles moins rétentrices d'eau donc des engrais qui sont plus facilement disponibles pour les plantes (d'où une réduction de la quantité d'engrais nécessaire).

Le sol ainsi assaini peut être ensemencé avec des graines de plantes utiles à l'homme. Les cendres apportent de l'engrais (sels minéraux). L'effet d'assainissement de l'écobuage peut durer plusieurs années. Il n'est donc pas nécessaire de répéter chaque année cette opération, très coûteuse en main d'œuvre. Après plusieurs années de production, on remet les terrains en prairies puis on recommence l'écobuage.

Attention Il ne faut pas confondre l'écobuage avec le brûlis destiné à débarrasser le terrain des herbes et arbustes qui l'encombrent ou bien le brûlage des chaumes des plantes céréalières après la moisson, opération qui ne touche que les premiers centimètres du sol.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • [1] la technique de l'écobuage décrite par des agronomes.
  • L'article de Wikipedia sur l'écobuage traite du brûlis de la végétation et non de l'écobuage proprement dit.
Portail de l'agriculture —  Accédez au portail sur l'agriculture.