Vampire

« Vampire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le comte Dracula, apparu pour la première fois dans le roman Dracula de Bram Stoker, à la fin du XIXe siècle
L'acteur Christopher Lee, dans le rôle de Dracula, dans le film de 1958.

Un vampire est une créature légendaire qui mord les humains pour boire leur sang. Une fois mordue, la victime devient aussi un vampire. Toujours selon la légende, si l'on veut tuer un vampire, il faut lui planter un pieu dans le cœur.

Le vampire est l'une des créatures imaginaires les plus populaires : ce personnage a été beaucoup repris dans des légendes, des histoires, des livres, et même au cinéma. Il est donc normal qu'il en existe plusieurs versions.

Historique[modifier]

Une soirée d'épouvante[modifier]

Selon une légende, le célèbre poète anglais Lord Byron passait, en juin 1816, ses vacances en Suisse, avec des amis écrivains. Mais un gros orage éclata, les empêchant de profiter de leurs vacances. Byron eut alors l'idée, pour s'occuper, de proposer à ses amis d'écrire chacun une histoire qui fait peur, pour se la raconter le soir. Seuls Mary Godwin — qui ne s'appelait pas encore Mary Shelley — et Bram Stoker y arrivèrent : Mary Shelley écrivit Frankenstein, tandis que Bram Stoker, de son côté, raconta l'histoire du plus célèbre vampire : le comte Dracula.

À l'époque, les vampires n'étaient pas encore très bien connus : Bram Stoker s'inspira du folklore traditionnel européen et décrivit un inquiétant comte roumain vivant la nuit, presque immortel, se nourrissant du sang de ses victimes, et capable de se transformer en loup, en chauve-souris, ou de commander la tempête.

Selon une autre version, Bram Stoker ne faisait pas partie des invités cette nuit-là ; c'est un autre écrivain, James Polidori, qui écrivit une courte nouvelle, intitulée Le Vampire, et qui aurait inspiré Bram Stoker pour écrire Dracula.

Le vampire traditionnel[modifier]

Il existe des vampires dans un certain nombre de légendes originaires principalement d'Europe centrale, et notamment du nord de la Grèce. Le vampire de ces légendes est une sorte de démon, vivant la nuit et se nourrissant du sang de ses victimes. Il est très proche de quelques autres monstres légendaires, comme la lamie ou l'empuse.

Le vampire classique[modifier]

Le vampire des contes classiques ne ressemble plus tellement à ce monstre bestial ; il s'inspire grandement de la description que Bram Stoker fait de Dracula : il ressemble à une personne normale et possède deux canines plus pointues, comme des crocs, qui lui servent à mordre le cou de ses victimes. Il vit la nuit, se déplace silencieusement, porte une cape et peut se transformer en chauve-souris.

Le vampire moderne[modifier]

Le cinéma et la télévision ont aujourd'hui grandement adapté le personnage du vampire. Dans les films Vampires, de John Carpenter, et Une nuit en enfer, de Robert Rodriguez, ainsi que dans la série Buffy contre les vampires, de Joss Whedom, les vampires sont un mélange de vampire classique et de vampire du folklore traditionnel : ils ressemblent à des gens normaux, mais se transforment en monstres dotés de grandes dents.

Description[modifier]

Même s'il est difficile de décrire un vampire, tant il existe de versions de la légende, certains points reviennent régulièrement :

  • Le vampire est un mort-vivant : habituellement, quand une personne mordue par un vampire meurt, à la suite de ses blessures, elle ressuscite et devient un vampire à son tour.
  • Le vampire vit la nuit : il ne supporte pas la lumière du soleil, qui le brûle mortellement. Il passe la journée à dormir dans un cercueil, bien caché.
  • Le vampire possède des canines très longues, comme des crocs, qui lui servent à mordre le cou de ses victimes, pour boire leur sang. Dans certaines versions, il a toutes ses dents très longues.
  • Le vampire est généralement représenté vêtu d'une cape.
  • Le vampire est très fort : il peut briser facilement des objets, porter des choses très lourdes et sauter très haut.
  • Le vampire peut ramper le long d'une surface verticale, la tête en bas, et même au plafond ! Dans certaines versions, il peut voler.
  • Le vampire aime bien les animaux qui font peur, notamment les chauves-souris : selon les versions, il peut contrôler les chauves-souris, ou même se transformer lui-même en chauve-souris, parfois en d'autres animaux. Dracula était capable de contrôler les rats et de se transformer en loup.

Lutter contre un vampire[modifier]

Le vampire est un personnage extrêmement dangereux ; mais, d'après les légendes, il existerait un certain nombre de moyens de lutter contre lui :

  • Le vampire a peur des crucifix et s'enfuit quand il en voit un.
  • Le vampire déteste l'ail, et on peut s'en servir pour l'empêcher d'approcher.
  • L'eau bénite brûle les vampires comme de l'acide.
  • Si l'on parvient à tuer un vampire, il peut ressusciter (c'est un mort-vivant). Pour éviter cela, il faut lui planter un pieu dans le cœur. Selon certaines légendes, il faut plutôt lui couper la tête, ou parfois les deux.
  • Le meilleur moyen de se débarrasser d'un vampire est de l'exposer à la lumière du jour, si l'on trouve sa cachette. Le soleil le brûle et le réduit à l'état de cendres.
  • Dans certaines légendes, un vampire n'a pas de reflet dans un miroir, ce qui est un bon moyen de le démasquer. Selon d'autres versions, les vampires ont peur des miroirs.
  • Certaines légendes affirment également que les vampires craignent les armes en argent, un peu comme les loups-garous.
Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.