la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Triple Entente

« Triple Entente » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Triple Entente est une alliance qui se forme progressivement à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle entre la République Française, l'empire russe et le Royaume-Uni. Elle doit permettre à la France d'avoir des alliés dans un conflit éventuel, bien que recherché par certains, avec l'empire allemand. Elle permet à l'empire russe de trouver en France les capitaux nécessaires à son développement économique et militaire. Elle fournit au Royaume-Uni des alliés nécessaires pour freiner le rapide développement industriel, commercial et naval de l'Allemagne. Cette Triple Entente s'oppose à la Triple Alliance.

Les systèmes d'alliances en Europe en 1914

La situation diplomatique de la France avant la Triple Entente[modifier]

Depuis sa défaite de 1871 face aux Allemands la France est isolée en Europe. Elle est la rivale du Royaume-Uni dans la conquête coloniale de l'Afrique. Elle mécontente l'Italie en imposant son protectorat à la Tunisie en 1881.

La situation diplomatique de la Russie avant la Triple Entente[modifier]

Le congrès de Berlin de 1878 oblige la Russie à renoncer à un protectorat de fait sur les Balkans jusque-là possession des Turcs. La Russie est mécontente du « lâchage » de l'Allemagne jusque là son alliée tradituinnelle. Elle doit laisser, son rival, l'empire d'Autriche-Hongrie, s'emparer de la Bosnie-Hergovine. Cependant les relations personnelles sont bonnes entre le tsar Alexandre III et l'empereur allemand Guillaume II.

L'alliance franco-russe[modifier]

Alexandre III est un souverain absolu et très autoritaire. Il déteste tout ce que représente la République française (la liberté, l'égalité, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes...). Cependant il voit les avantages que la Russie peut tirer d'une alliance avec la France. D'abord faire contrepoids à l'Allemagne (en menaçant celle-ci sur sa frontière ouest). Il sait aussi que les banques et les épargnants français cherchent des placements sûrs et avantageux pour leurs énormes capitaux. Or la Russie est un pays sous développé qui a besoin de capitaux; de plus du fait de son régime politique dictatorial la Russie apparait sûre aux épargnants français.

Pour la France, la Russie, qui a des frontières communes avec l'Allemagne, apparait comme un allié précieux si une guerre contre l'empire allemand avait lieu pour reprendre l'Alsace-Lorraine perdue en 1871.

Aussi le tsar permet le rapprochement avec la France. En 1891, une escadre navale française est accueillie chaleureusement dans le port russe de Cronstadt en mer Baltique. En 1893, une escadre russe est accueillie avec autant d'enthousiasme dans le port de Toulon en mer Méditerranée.

En 1893, l'alliance entre la France et la Russie est signée: il s'agit d'une alliance défensive contre l'Allemagne. Si la France est attaquée par l'Allemagne ou l'Italie soutenue par l'Allemagne, la Russie intervient militairement. Si la Russie est attaquée par l'Allemagne ou l'Autriche-Hongrie soutenue par l'Allemagne, la France intervient militairement.

L'Entente cordiale entre la France et le Royaume-Uni[modifier]

Affiche russe célébrant la Triple Entente dans les premiers mois de la Première Guerre mondiale

Presque pendant tout le cours du XIXe siècle la France et le Royaume-Uni avaient été de constants adversaires, en particulier sur les questions coloniales. En 1898, ils ont failli se faire la guerre à propos de la domination de la haute vallée du Nil, au Soudan (c'est l'affaire de Fachoda).

Cependant depuis l'arrivée au pouvoir de l'empereur Guillaume II (1890) les Britanniques sont inquiets devant la rapidité des progrès allemands. Les produits industriels allemands concurrencent partout les produits britanniques. Guillaume II a l'ambition de doter l'Allemagne d'une puissante marine de guerre aussi puissante que celle des Britanniques: or la maîtrise absolue des mers est une nécessité pour la survie du Royaume-Uni. De plus au Transvaal et dans l'empire turc les Allemands et les Britanniques sont en lutte d'influence pour placer leurs capitaux et contrôler la route de Bagdad voire des Indes.

Le Royaume-Uni cherche donc des alliés pour gêner les Allemands. Le roi Édouard VII règne depuis 1901 sur le Royaume-Uni. Il est très francophilePrécision et est favorable au rapprochement avec l'« ennemi héréditaire ». Il en est de même pour Théophile Delcassé le ministre français des Affaires étrangères.

En 1904, les accords qui règlent les nombreux problèmes entre la France et le Royaume-Uni sont signés. La France peut intervenir librement au Maroc (et y rivaliser avec l'Allemagne), mais elle laisse le Royaume-Uni en faire autant en Égypte. On règle également les problèmes de tracé de frontière au Nigéria et en Gambie. Ce rapprochement est appelé l'Entente cordiale.

Le rapprochement entre la Russie et le Royaume-Uni[modifier]

Pendant tout le XIXe siècle le Royaume-Uni, souvent avec l'appui des Français, avait empêché la réalisation du grand rêve des Russe: s'emparer de Constantinople (capitale de l'empire turc) et obtenir la libre circulation de sa flotte de guerre entre la mer Noire et la mer méditerranée. De plus la Russie et le Royaume-Uni se disputent l'influence en Afghanistan et dans l'empire perse qâdjar.

En 1907 la France intervient pour réconcilier ses deux alliés. La Russie renonce à l'Afghanistan. Le Royaume-Uni renonce au Tibet. La Perse (Iran actuel) est partagée entre zones d'influence russe et britannique.

Ces différents accords bilatéraux (entre deux pays) forment alors la Triple Entente.

Vikiliens pour compléter sur la préparation de la Première Guerre mondiale[modifier]


Icone chateau.png Portail de l'histoire - De la préhistoire et l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine
Portail de la Première Guerre mondiale - Tous les articles sur la Grande Guerre 1914-1918 !