Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Tremblement de terre de Lisbonne

« Tremblement de terre de Lisbonne » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les ruines de Lisbonne. Vue du port avec le tsunami et les bateaux échoués

Le tremblement de terre de Lisbonne est un grand séisme survenu à Lisbonne, au Portugal en 1755. Ce tremblement de terre a été ressenti jusqu'au Maroc, en Suisse et même en Écosse.

Ce tremblement de terre a fait entre 50 000 et 100 000 victimes, parmi lesquelles 10 000 ont péri dans d'autres régions méditerranéennes, comme le Maroc, où les côtes furent aussi ravagées.

Le centre de Lisbonne fut en grande partie détruit par le feu. Dans l'histoire des tremblements de terre, c'est le premier à avoir été étudié par des scientifiques.

Le séisme[modifier]

Nouveaux bâtiments, reconstruits après le séisme.

Le 1er novembre 1755, jour de la Toussaint, la ville est frappée par le séisme qui provoque des fissures (5 m de profondeur) ; après le séisme, la ville est touchée par un tsunami, avec des vagues de 5 à 10 m et même une de 15 m1.

Lisbonne ne fut pas la seule victime ; l'Algarve (le sud du Portugal) a aussi beaucoup souffert. Le tremblement de terre s'est également fait ressentir dans toute l'Europe2, de même qu'en Afrique du Nord, à la Martinique et à la Barbade (Amérique du Sud).

Lisbonne fut détruite à 85 %, y compris les plus célèbres de ses palais et bibliothèques, même les bâtiments d’architecture manuéline du XVIe siècle.

Plusieurs bâtiments relativement épargnés par le séisme ont été détruits par les incendies qui s’ensuivirent.

Le palais royal fut également détruit : à l’intérieur, il y avait les 70 000 volumes de la bibliothèque royale, de nombreuses œuvres d’art et le compte-rendu détaillé des grandes explorations réalisées par Vasco de Gama et d'autres navigateurs.

Quelques quartiers de Lisbonne furent écartés du danger, comme Belém et Alfama.

Le séisme, de magnitude entre 8,7 et 9, est le plus grave jamais relevé en Europe.

Reconstruction[modifier]

Le roi Joseph Ier décida de détruire les ruines (sauf les lieux religieux) et de reconstruire Lisbonne selon les nouveaux plans du marquis de Pombal3.

Il fallut un an pour que Lisbonne fût dégagée de ses ruines et la reconstruction commencée. Le roi voulait de grandes avenues et de grandes places pour éviter les encombrements, mais le marquis de Pombal disait qu'« un jour, elles seraient petites », ce qui s'est avéré : de nos jours, la ville connaît d'importants embouteillages.

Il fit construire des immeubles selon des techniques anti-sismiques.

Autres[modifier]

Notes, références[modifier]

  1. Vague de 15 m. Notrefamille. com.
  2. Ressenti dans toute l'Europe. Notrefamille. com.
  3. Construction selon le marquis de Pombal. Catalogue de l'INIST.

Liens externes[modifier]


Portail Portugal - Accédez au portail sur le Portugal

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Tremblement de terre de Lisbonne de 1755 de Wikipédia.
Consulté le 30 mai 2008.