Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Thalès

« Thalès » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Thalès de Milet)
Aller à : navigation, rechercher
Buste de Thalès (probablement sculpture romaine, vue d'artiste.)

Thalès de Milet, couramment appelé Thalès, est né à Milet vers -625 et mort vers -547. C’était un savant universel. En effet, en plus de son métier de commerçant, il s’est intéressé à la politique, aux mathématiques, à la philosophie, au domaine de l’ingénierie et surtout à l’astronomie, le domaine où il excellait.

D’après beaucoup d’historiens, il faisait partie des « sept sages » de la Grèce antique. Ces « sept sages » étaient des hommes politiques et des philosophes qui se sont rendus célèbres grâce à des maximes prônant la sagesse dans la vie quotidienne (par exemple « Connais-toi toi-même. », « L’expérience donne la sagesse. » ou encore « L’infortune te suit de près. »). Tout au long de sa vie il a rencontré quelques personnes aujourd’hui très réputées telles que Siddhârta Bouddha, Lao-Tseu, Confucius et Pythagore.

Cependant, aucun de ses écrits n’est resté et son existence est parfois remise en cause. S'il a vraiment existé, il est difficile de faire la part des choses entre vérité historique et légende ou mythe.


Son contexte[modifier]

Pour accroître son savoir, Thalès a effectué beaucoup de voyages à travers le monde, il a notamment parcouru l’Asie, l’Egypte et la Crète. Ceci lui a permis d’engranger les connaissances détenues dans chacune de ces régions. Selon une légende, lors d’un de ses voyages en Égypte, le pharaon Amasis lui aurait demandé de calculer la hauteur de la Grande Pyramide. Il aurait calculé la longueur de l'ombre de la pyramide, la hauteur d'un bâton planté au sol, et la longueur de l'ombre du bâton. Il en aurait déduit la hauteur en appliquant des relations proches du fameux théorème de Thalès. Cependant, les premières traces qu'on a de cet épisode datent de plus de 300 ans après la mort de Thalès, ce qui fait qu'on n'est pas sûr qu'il ait bien eu lieu.

On raconte également une autre anecdote qui montre à quel point il était intelligent : Pour prouver à tout le monde que la philosophie pouvait s’avérer utile, il décida de montrer qu’avec cette science, il était capable de s’enrichir. Donc, après un hiver très rude, il observa que la récolte d’olives allait être plus abondante que d’habitude ; il décida, alors, de louer à bas prix tous les pressoirs à huile de Milet et des villes aux alentours puis de les relouer beaucoup plus cher à chaque personne qui en avait besoin. Grâce à l’abondante récolte qu’il avait anticipée, il put s’enrichir et par la même occasion prouver à tous que la philosophie pouvait se rendre utile.


Les historiens des mathématiques ont étudié les connaissances mathématiques des civilisations égyptienne et babylonienne. Le théorème de Thalès pour les triangles rectangles était connu des scribes babyloniens dès le début du IIe millénaire av. J.-C.

Ses apports mathématiques[modifier]

Dans ce triangle rectangle, le côté AC (hypoténuse) est aussi le diamètre du cercle circonscrit.

Il fut l’un des premiers à voir les mathématiques comme une science exacte et à montrer l’importance des preuves dans les raisonnements. Pour cette raison, il a choisi de tourner le dos à la religion et de s’appuyer sur des faits avérés pour affirmer n’importe quel résultat.

Dans ce triangle rectangle, le côté AC (hypoténuse) est aussi le diamètre du cercle circonscrit.


Plusieurs résultats de géométrie sont attribués à Thalès ou à son école :

  • Deux figures géométriques sont égales si, en les faisant pivoter et glisser, il est possible de les superposer.
  • Un diamètre d'un cercle divise le disque en deux domaines d'aires égales.
  • Les angles opposés par le sommet sont égaux.
  • Dans un triangle isocèle, les angles de la base sont égaux.
  • Un triangle est uniquement déterminé par la mesure de deux de ses angles et la longueur du côté compris entre ces deux angles.
  • Théorème de Thalès sur le cercle : si les trois sommets d'un triangle sont sur un cercle (voir Cercle circonscrit) et si le plus grand côté du triangle est aussi un diamètre de ce cercle, alors le triangle est rectangle.
Un morceau d'ambre

Physique[modifier]

On attribue à Thalès une première connaissance de certains phénomènes électriques. Le mot électricité vient du grec ancien ἤλεκτρον / elektron, signifiant « ambre ».

Une de ses observations touche à la propriété qu'a l'ambre d'attirer les matériaux légers comme des petits bouts de tissu. Il réalisa d'autres expériences sur les propriétés d'aimantation de l'oxyde de fer.

Astronomie[modifier]

Thalès ne laissa aucun écrit, et même l'''Astrologie nautique'' écrite en vers qu'on lui attribue est de Phocos de Samos. Cela rend donc difficile la réalisation d'une biographie incontestée de ce sage.

Cependant beaucoup d'historiens antiques citent Thalès en faisant montre d'un respect certain.

  • Hérodote et Pline s'accordaient sur la prédiction d'une éclipse totale de Soleil par Thalès.
  • Pour Diogène Laërce , après avoir exercé une carrière politique, il se serait intéressé à la science de la nature.
  • Certains attribuent également à Thalès deux autres ouvrages intitulés Sur les solstices pour le premier et Sur les équinoxes pour le second.
  • Hésychius d'Alexandrie tout comme Eudème, écrivirent que Thalès fût le premier à découvrit le passage du Soleil d'un tropique à l'autre.
  • Selon un texte de Diogène Laërce (IIIe siècle), il aurait également essayé de calculer la dimension du Soleil et de la Lune.
  • Callimaque de Cyrène, dans ses Iambes, affirma que Thalès eût découvert la Petite Ourse.

Il semble cependant avéré qu'il soit le premier véritable astronome grec.

Quelques citations[modifier]

  • « Difficile de se connaître soi même. »
  • « Ce qui est sûr c'est ce qui est arrivé, personne ne sait ce qui arrivera. »
  • « Entoure-toi de gens capables. »
  • « Le besoin est puissant, il vainc tout. »
  • « Mieux vaut faire envie que pitié. »
  • « Le temps est sage, il révèle tout. »
  • « Ne dis pas que tu as l'intention de faire quelque chose car si tu échoues, tous riront de toi. »
  • « Qui est heureux : l'homme bien portant, riche, courageux et instruit. »

Sources[modifier]


Portail des mathématiques - Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.