la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Temple égyptien

« Temple égyptien » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le temple d'Isis à Philae dans le sud de l'Égypte

Le temple égyptien est considéré comme la demeure d'un dieu par les Égyptiens de l'Antiquité. Chaque jour la statue du dieu, installée dans le sanctuaire, est l'objet de cérémonies organisées par les prêtres. Le peuple égyptien ne voit la statue du dieu qu'au moment de sa sortie annuelle du temple. Le temple égyptien comporte plusieurs parties dont certaines sont réservées aux prêtres. Le temple égyptien est aussi le centre d'une vaste exploitation agricole où travaillent des milliers de paysans.

Le temple égyptien[modifier]

Le plan du temple d'Horus à Edfou

Étant la demeure d'un dieu le temple n'est pas destiné à accueillir la foule des fidèles. Les différentes parties du temple ont des utilisations particulières.

Souvent l'accès au temple se fait par une allée monumentale encadrée par deux rangées de sphinx. Quelquefois (comme à Louxor) deux obélisques sont disposés en avant de la porte d'entrée. On suppose qu'ils représentent les rayons du soleil. La porte d'entrée est ouverte au centre d'une grande construction appelée le pylône qui est formée de deux pyramides tronquées. La façade extérieure du pylône est pourvue d'entailles maçonnées dans lesquelles étaient installés des mats au sommet desquels flottaient des oriflammes (drapeaux étroits et allongés). Le pylône renferme des salles sur plusieurs étages.

Une fois le pylône passé on se trouve dans une cour entourée de colonnes (un péristyle ou portique). C'est là que les fidèles déposaient les offrandes destinées au dieu. La plus grande partie des fidèles n'étaient pas autorisés à pénétrer plus en avant dans le temple. Après la cour se trouve la salle hypostyle (c'est-à-dire la salle « sous les colonnes »). Le plafond de bois peint représentant le ciel est soutenu par des rangées de colonnes de grande taille (souvent plus de quinze mètres de hauteur et de plus de deux mètres de diamètre). Cette salle est déjà dans la pénombre car la lumière ne lui parvient que par l'accès à la cour.

Ensuite on pénètre dans le sanctuaire. La hauteur sous plafond s'abaisse. Le sanctuaire est composé de plusieurs pièces sans ouverture sur l'extérieur. La plus importante est la salle où se trouve la statue du dieu (cette salle est appelée d'un mot grec : le naos). La statue est installée dans une sorte d'armoire de pierre munie de portes en bois précieux. Ses parois sont souvent recouvertes par de l'électrum (un alliage naturel d'or et d'argent) qui renvoie la lumière des lampes. Seuls les prêtres pouvaient pénétrer dans le sanctuaire afin d'y accomplir les actes du culte rendu quotidiennement au dieu.

Certains temples très importants comportent plusieurs cours intérieures et plusieurs salles hypostyles. Elles ont été rajoutées après la première construction dans le but de marquer la puissance et la piété d'un nouveau pharaon.

Le culte du dieu dans le temple[modifier]

Les Égyptiens pensaient que le dieu était présent dans la statue installée dans le temple. Seuls les prêtres d'un rang élevé ont accès à la salle où se trouve la statue. Leur rôle est de servir le dieu comme on sert un prince. Le matin, l'armoire contenant la statue est ouverte et le dieu est éveillé au son de cantiques (chants religieux). Puis la statue est lavée et parfumée. Les prêtres présentent au dieu les offrandes qui vont lui servir de repas. Puis les prêtres se retirent en effaçant la trace de leurs pas. Plusieurs fois dans la journée on viendra lui apporter de la nourriture toujours avec des chants et des prières. Le soir, les portes de l'armoire sont refermées et le dieu peut dormir tranquille dans la partie la plus reculée du temple.

Les fidèles peuvent voir le dieu au moment des fêtes religieuses. Ces jours-là, la statue posée dans la barque sacrée portée à épaules d'hommes sort du sanctuaire et part en procession dans les alentours du temple.

Les prêtres égyptiens[modifier]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : prêtre égyptien.

Les domaines du temple[modifier]

Les temples égyptiens disposaient de grands domaines terriens. Pour assurer le culte du dieu, le pharaon donnait aux temples des terres. Ainsi sous le Nouvel Empire les temples de Karnak et de Louxor, dédiés au dieu Amon-Rê étaient propriétaires de plus de 200 000 hectares sur lesquels travaillaient plus de 80 000 personnes. Les richesses produites par les paysans mais aussi les nombreux artisans rattachés au temple étaient stockées dans des greniers et des magasins. Elles étaient d'abord réservées aux offrandes faites au dieu, mais elles servaient aussi à la nourriture de tout le personnel et en premier lieu à celle des prêtres. Du fait de ces richesses accumulées les prêtres, et le grand prêtre qui les dirigeait, pouvaient se montrer un danger pour le pouvoir du pharaon.

Portail de l’Égypte ancienne - Tous les articles sur l’Égypte ancienne.