Système métrique

« Système métrique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dates d'adoption du système métrique dans le monde

Le système métrique a été inventé afin d'unifier (de n'avoir qu'une unité de mesure) tous les systèmes de mesure qui existaient avant le dix-huitième siècle et de leur appliquer un système décimal1 afin d'en simplifier l'usage. En effet, chaque région du monde disposait de ses unités de mesure propres. Une unité était comprise d'une région mais pas d'une autre, ce qui compliquait la vie des marchands.

Le système métrique a été mis en place par la France, pendant la Révolution française de 1789, puis adopté par de nombreux pays dans le monde. De là vient le terme de Système International d'unités (ou SI). Initialement prévu pour unifier les systèmes de mesure en France, ce système métrique décimal est adopté à peu près partout, mais de nombreuses mesures de capacité, de masse ou de longueur non décimales sont encore en usage dans certains domaines particuliers : dans la marine ou dans certains pays anglo-saxons, on emploie encore le mille marin, le nœud, la brasse, le pied).

Distance[modifier]

L'unité de base est le mètre, dont la longueur qui se voulait Universelle (fraction de la longueur du méridien origine2) est devenue assez arbitraire car les premières mesures du méridien étaient inexactes. Symbolisé par le mètre étalon3, une règle de section particulière (en X) réalisée en 1799 en platine iridié (alliage de métaux) qui lui permet de ne pas changer de taille, malgré la chaleur (en principe, le métal s'agrandit lorsqu'il fait chaud, on appelle cela la dilatation), le mètre étalon est conservé au Pavillon de Breteuil qui abrite le Bureau International des Poids et Mesures. De nombreux autres mètres étalons, réalisés en marbre, sont incrustés dans les sols ou les murs de certains édifices parisiens. Après des mesures plus précises, la longueur réelle et officielle du mètre est désormais définie comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.

Pour de plus grandes distances, on utilise des multiples de 10 du mètre. Ainsi, le kilomètre vaut mille mètres (10x10x10x1 mètre)4. De même, les longueurs plus courtes sont mesurées par des fractions du mètre. Le centimètre est un centième du mètre donc cent centimètres valent un mètre.5

Autres mesures[modifier]

Ce modèle s'applique aux aires (mètre carré), et aux volumes (mètre cube), et, se basant sur la masse de l'eau, a été élargi aux masses et aux capacités (mille litres d'eau pèsent mille kilogrammes et représentent un volume de 1 mètre cube), à l'électricité (ampère). Si des tentatives contemporaines de soumission des mesures de durée ont été menées sur le calendrier Républicain, le cycle de la terre fait qu'une année comporte toujours 12 mois ou 365 jours environ ; un mois environ quatre semaines ou 30 jours ; un jour 24 heures ; 1 heure 60 minutes et une minute 60 secondes.

Article à lire Article à lire : Unité de longueur (astronomie)
.

Notes[modifier]

  1. Système fonctionnant en base 10 qui permet de simplifier les multiplications ou les fractions de l'unité
  2. dix-millionième partie du quart de la longueur du méridien de Paris : un méridien est le demi cercle théorique qu'on peut tracer sur le globe en joignant le pôle nord au pôle sud
  3. "étalon" désigne le modèle sur lequel se basent tous les instruments de mesure dépendants du système métrique. Outre le mètre étalon, il existe le Kilogramme étalon, le Litre étalon, etc.
  4. 10 mètres = 1 décamètre ; 100 mètres = 1 hectomètre ; 1000 mètres = kilomètre
  5. 1/10 mètre = 1 décimètre = 10 centimètres ; 1/100 mètre = 1 centimètre et 1/1000 mètre = 1 millimètre.


Portail des mathématiques - Les nombres, la géométrie et les grands mathématiciens.