Pompéi

« Pompéi » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'artiste : le dernier jour de Pompéi

Pompéi est une ancienne ville romaine, Pompeii (nom latin), fondée au VIe siècle av. J.-C.. Le site archéologique est situé dans l'actuelle région de la Campanie, près de Naples, au pied du Vésuve, il fait partie d'un hameau de la commune de Pompéi : Pompei Scavi.

Histoire[modifier]

En 62, Pompéi, cité romaine, fut touchée par un tremblement de terre, puis en 79, entièrement ensevelie lors de l'éruption volcanique du Vésuve. En conséquence, la ville serait mieux conservée que si la catastrophe ne s'était pas produite. Les fouilles du XVIIIe siècle ont permis d'exhumer une cité florissante, dans un état de conservation inespéré. Lors de cette éruption, Pompéi comptait 25 000 habitants.

Oubliée pendant 1 600 ans, elle fut redécouverte par hasard, devenant l'un des sites les plus précieux de l'archéologie et un extraordinaire témoignage de l'urbanisme de l'Empire romain.

Visite de la ville ensevelie[modifier]

Rues dallées, avec passages piétons surélevés.
Amphithéâtre

Construite surtout en brique et en pierre, Pompéi est découpée en rectangles par de nombreuses petites rues. La plus grande, la rue de l'Abondance, est la plus connue. Elle est bordée de hauts trottoirs de pierres, et les chars y ont laissé de profondes ornières. De grandes dalles de pierres sont placées trois par trois à intervalles réguliers pour permettre aux piétons de traverser ; ce sont les ancêtres du passage piéton !

Le cœur de la ville est le forum, c'est là que tout s'organisait et se décidait. C'était le centre politique, économique, social et religieux de la ville. On y trouve de nombreux temples dédiés aux dieux romains (Jupiter, Apollon, Vénus...), mais aussi la basilique (où on rendait la justice), l'emplacement d'un marché de fruits et légumes, et un autre d'esclaves.

Tout autour du forum, se situent les autres édifices importants :

  • le Grand Théâtre, qui pouvait accueillir jusqu'à 5 000 personnes (représentations de comédies ou de tragédies), et l'Odéon, un théâtre plus petit pouvant contenir jusqu'à 1 500 personnes (représentations théâtrales, musicales ou de mime)1 ;
  • la caserne des gladiateurs (leur lieu de vie) ;
  • les thermes (bains publics) ;

et aussi de nombreux commerces tels que les fouleries (ateliers de foulage des tissus et des cuirs), les thermopolia, où l'on pouvait se restaurer, les boulangeries, etc.

De l'autre côté de la ville, il y a la grande palestre (lieu d'entrainement des sportifs), et, tout près, l'amphithéâtre où avaient lieu les combats des gladiateurs et tous les autres jeux du cirque.

Le reste de la ville est composé de maisons et de villas, dont certaines sont très grandes (par exemple la maison des Vetii). Elles sont ornées de fresques et de mosaïques d'une grande qualité, ainsi que de statues.

La ville est entourée de remparts et, en dehors des murs, se trouve le cimetière, dont les tombes de briques sont recouvertes de marbre pour les plus riches.

Villa des Mystères[modifier]

Une villa située à l'écart de la ville a été conservé, elle s'appelle "la Villa des Mystères". Pourquoi ce nom ? Parce que l'exceptionnel ensemble de fresques conservé est dédié à l'initiation aux rites dionysiaques (plus généralement appelé "Culte des Mystères").

Galerie[modifier]

Voir aussi[modifier]

Référence[modifier]

  1. « Pompéi - Théâtres ». Wikipédia. Page consultée le 27 juillet 2008
Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques.

40°45′04″N 14°29′24″E / 40.75111, 14.49