la cabane  •  le Livre d'or  •  la boîte à idées

Cerisier du Japon Prunus serrulata.jpg Astuce du mois, interview... Venez lire le numéro 4 de la Gazette de Vikidia ! Moi, je suis une star, une vraie de vraie ...

Poudre à canon

« Poudre à canon » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : Navigation, rechercher
Comment on charge un canon. 1. le boulet ; 2. la poudre à canon ; 3. la lumière, orifice qui permet d'enflammer la poudre à l'aide d'une mèche.

La poudre à canon ou poudre noire est un mélange détonant ou explosif de salpêtre, de soufre et de charbon de bois.

Dans le canon, on met d'abord la charge de poudre, puis le projectile (un boulet, par exemple). Quand on l'enflamme, la poudre explose et lance le boulet.

Dans les pétards du 14 juillet, dans les fusées des feux d'artifice, il y a une poudre du même genre que la poudre à canon.

Historique[modifier]

Les historiens pensent que la poudre à canon a été inventée en Chine, vers le VIIe siècle, durant la Dynastie Tang (618-907). Les Chinois en emplissaient des tubes de bambou, en guise de lance-flamme.

Les techniques de fabrication de la poudre noire ont probablement été transmises au monde arabo-perse entre le VIIIe siècle et le IXe siècle, avant de parvenir en Europe, au milieu du XIIIe siècle. Les premières armes à feu vraiment utilisables n'apparaissent qu'au début du XIVe siècle. Au XVe siècle, par exemple lors du Siège de Constantinople, les grosses pièces d'artillerie en bronze sont pleinement opérationnelles, capables de lancer des boulets de pierre de plus de 500 kg.

Jusqu'au XXe siècle, la poudre à canon était très sensible à l'humidité. Elle produisait beaucoup de fumée et encrassait énormément le canon des armes à feu, qui devaient être sans cesse nettoyées de la couche de suie et de calamine ainsi formée.

En 1886 est inventée la poudre moderne, dite poudre pyroxylée, qui ne dégage aucune fumée et très peu de résidus. Elle est utilisée dans toutes les armes contemporaines.

Science Derrière la Poudre[modifier]

Au XIVe siècle et XVe siècle, la composition était (en masses) : 6 parties de salpêtre (75 %) pour une partie de soufre (12,5 %) et une partie de carbone sous forme de charbon de bois (12,5 %).

D’autres combination (pourcentages massiques): 30 % de charbon, 30 % de soufre, 40 % de salpêtre pour la poudre de mine (lente), ou bien 12 % de charbon, 10 % de soufre, 78 % de salpêtre pour la poudre de chasse, ou encore 15 % de charbon, 10 % de soufre, 75 % de salpêtre pour la poudre dite de guerre. ou encore 33 % de charbon, 33 % de soufre, 33 % de salpêtre pour la poudre au tir sportif.


Icone Technique2.png Portail des techniques - Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Poudre à canon de Wikipédia.