Garçon devant un ordinateur.jpg
LeSavant.svg

la cabane  •  le Savant  •  le Livre d'or

Participez ! Cet article, comme tous les articles de Vikidia, est peut-être incomplet et tu peux l'améliorer. Tu as des connaissances sûres sur le sujet (texte ou illustration) ? Alors n'hésite pas à les ajouter. Ta contribution est la bienvenue ! C'est à toi de jouer ! Clin d'œil

Pompée

« Pompée » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Buste de Pompée, en marbre blanc de Luni. Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague.

Cneius Pompeius Magnus, dit Pompée le Grand, est un général et homme politique romain, né en 106 av. J.-C. et mort assassiné en Égypte en 48 av. J.-C.. Défenseur du pouvoir du sénat romain, il s'allie puis combat Jules César, qui est le défenseur du parti populaire.

Le « bras armé » du Sénat[modifier]

Bien que d'origine plébéienne, pendant la Guerre sociale, il rallie le camp du parti sénatorial dont le chef est Sylla. Il combat victorieusement les partisans de Marius (les populaires) en Sicile, en Afrique du Nord. Il y gagne le surnom de « Grand ».

Il pacifie l'Espagne après la mort de Sertorius en 72 av. J.-C.. En 71 av. J.-C., il achève la guerre, déjà en grande partie gagnée par Crassus, contre les esclaves révoltés dirigés par Spartacus.

Dans les luttes politiques qui déchirent Rome, après l'abdication de Sylla, Pompée devient le « bras armé » du Sénat, qui lui donne des pouvoirs militaires et politiques considérables. Malgré qu'il n'ait pas l'âge légal, en 70 il est élu consul en même temps que Crassus.

En trois mois il débarrasse la Méditerranée des pirates. Il obtient le droit de décider de la paix et de la guerre (67 av. J.-C.). Guerroyant en Asie mineure il bat le roi Mithridate que Lucullus avait déjà considérablement affaibli puis Tigrane le roi d'Arménie. Pompée s'empare alors d'une grande partie de l'Anatolie, puis de la Syrie et de la Palestine.

Avec puis contre César[modifier]

Avec César[modifier]

En 61, Pompée revient triomphant en Italie, mais le Sénat le met à l'écart. En 60 av. J.-C., il forme alors avec Crassus et Jules César le premier triumvirat, qui se partage le monde romain (en 56 Pompée reçoit l'Afrique, l'Espagne et Rome). Pompée épouse alors Julia la fille unique de César (qui mourra peu de temps après au cours d'un accouchement).

Contre César[modifier]

Profitant de l'absence de César qui combat en Gaule, et des troubles provoquées par les agitateurs Clodius et Milon, il se rapproche du Sénat. En 52 av. J.-C., Pompée est nommé, contrairement à la tradition politique romaine, seul consul.

Avec l'appui du Sénat, il tente d'éliminer politiquement César. Cela déclenche la guerre civile en 50 av. J.-C. César envahit l'Italie (passage du Rubicon).

Le Sénat et Pompée se réfugient en Grèce. En août 48 av. J.-C., ils y sont écrasés à Pharsale par César, dont l'armée est moitié moins nombreuse. Pompée tente alors de se réfugier chez son protégé, le roi d'Égypte Ptolémée XIII, qui le fait assassiner, de peur d'une invasion par César. Dès son arrivée en Égypte, César venge la mort de Pompée en punissant les meurtriers.

Sextus Pompeus Magnus, fils de Pompée, continue la lutte des « pompéiens » contre le second triumvirat (Marc-Antoine, Octave et Lépide).

Portail Rome antique - Histoire romaine, langues et civilisations italiques.