Pluton (mythologie)

« Pluton (mythologie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Pluton.


Pluton et sa femme Proserpine (Perséphone pour les Grecs)

Attention. Les Romains ayant repris à leur compte les récits mythologiques concernant les dieux grecs, dans l'article le nom d'une divinité romaine est suivi de son nom en grec.


Pluton (ou Hadès pour les Grecs) est le dieu des Enfers, c'est-à-dire le dieu qui règne sur le séjour des morts.

Hadès-Pluton est le troisième fils de Saturne-Cronos et de Rhéa. Il est le frère de Jupiter-Zeus, Neptune-Poséidon, Junon-Héra, Cérès-Déméter et Vesta-Hestia. Après la guerre des dieux contre les Titans, il eut en partage le royaume des morts. Il a pour femme Proserpine-Perséphone, fille de Jupiter-Zeus et de Cérès-Déméter. Mais la terreur qu'inspire Hadès-Pluton est contrebalancée par Proserpine-Perséphone qui commande le cycle des saisons. Grâce à elle, les hommes savent que la mort est nécessaire à la continuité de la vie. Elle est le terreau indispensable à la fertilité des prochaines moissons. De ce fait, Hadès-Pluton est aussi invoqué par les paysans qui le représentent avec une corne d'abondance dans une main et un araire dans l'autre. Sans pitié, insensible aux prières et aux sacrifices, il n'était pas un mauvais dieu. Les Romains l'appelaient « Pluton », (signifiant le « donneur de richesses »), car ils pensaient que les récoltes et les métaux précieux venaient de son royaume souterrain.

Les Enfers, le domaine de Hadès-Pluton[modifier]

Les Enfers sont divisés en deux régions : l'Érèbe, où passent les morts juste après leur décès. L'Érèbe, c'est là que doivent attendre les âmes dont les corps n'ont pas été enterrés selon les rites pour une période de cent ans. On y trouve également le palais de la nuit, Cerbère, les Furies et la Mort.

Le Tartare est la région la plus profonde, où les Titans avaient été emprisonnés. Hadès-Pluton trône dans le Champ de Vérité (au milieu du Tartare). Il y juge les âmes : les bons et les justes sont envoyés dans les champs Élysées, lieu de délices et de paix ; les mauvais sont envoyés dans les abîmes du Tartare où ils subissent des supplices éternels. Le Tartare, un lieu des Enfers protégé par trois remparts de bronze et fermé par une porte de fer fabriquée par Neptune, le dieu des océans et de la mer. Il est gardé par les Hécatonchires. Le Tartare fut peu à peu confondu avec les Enfers.

C'est un endroit sombre et triste, habité par des ombres et gardé par Cerbère, le chien à trois têtes et à queue de dragon. De sinistres fleuves séparaient les Enfers du monde d'en haut et le vieux passeur Charon faisait traverser ces eaux aux esprits des morts. C'était un endroit plein de portes, sombre et triste, et hanté par des apparitions. Dans la mythologie grecque, cinq fleuves bordent les Enfers : le Phlégéthon, le Styx, le Cocyte, l'Achéron et le Léthé. Les plus importants sont le Styx et l'Achéron.

Il y a également l'île des Bienheureux ; Homère connaît une île des Bienheureux où quelques élus tel Ménélas ont accès après leur vie pour jouir d'une béatitude éternelle. Néanmoins tous les héros n'y sont pas admis.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : enfers.

Attributs[modifier]

Pluton et Cerbère

Hadès-Pluton a pour assistants Cerbère, un chien tricéphale qui garde les portes des Enfers, Charon qui fait traverser aux âmes des morts le fleuve du Styx. Il a aussi un casque appelé la Kuné qui rend invisible celui qui le porte et qui lui fut confectionné par les Cyclopes au cours de la guerre contre les Titans (voir l'article Création du monde). Il a prêté ce casque à Persée lorsqu'il partit combattre la gorgone Méduse. Il a aussi quatre chevaux noirs nommés « Aethon », « Alastor », « Nyctéus » et « Orphnéus ».

L'attribut que l'on voit le plus souvent auprès de lui est le cyprès, dont le feuillage sombre exprime la mélancolie et la douleur. Les prêtres de ce dieu s'en faisaient des couronnes et en parsemaient leurs vêtements dans les sacrifices.

Mors (Thanatos pour les Grecs) est le dieu de la mort ; son frère jumeau, Somnus, (Hypnos pour les Grecs) est le dieu du sommeil. Ils sont les fils de Nox (Nyx pour les Grecs) la déesse de la nuit. Il y a très peu de mythes où le dieu de la mort apparait, sauf dans les démêlés avec Sisyphe. Somnus tient à la main des fleurs de pavot et procurent aux êtres vivant un repos paisible et des rêves aimables. Il réside dans une caverne de l'île de Lemnos ou dans le lointain pays des Cimmériens. Orcus (Horkos pour les Grecs) châtie les parjures. Minos, Éaque et Rhadamanthe, sont les trois juges des Enfers.

Une de ses histoires[modifier]

Hadès-Pluton tombe amoureux de Menthé, une nymphe des Enfers. Mais cette liaison déplut fortement à Proserpine-Perséphone qui piétina la malheureuse Menthé. Hadès (ou Perséphone elle-même) la transforma en plante : la menthe. Leucé, une autre nymphe fille d’Océan, est enlevée par Hadès-Pluton et changée par Perséphone (ou par Hadès selon d'autres traditions) en peuplier blanc.

Portail des légendes - Les mythes depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.