la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Plan de partage de la Palestine

« Plan de partage de la Palestine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Le Plan de partage de la Palestine a été voté par l'ONU en 1947. Ce plan définissait la création de deux États : un État juif sur 57,47 % du territoire avec 498 000 habitants juifs et 325 000 habitants arabes, et un État palestinien sur 43,53 % du territoire avec 807 000 habitants arabes et 10 000 habitants juifs. Un régime particulier de tutelle internationale était prévu pour Jérusalem : cela signifie que cette ville, avec 105 000 habitants arabes et 100 000 habitants juifs, ne devait appartenir à aucun des deux États.

Au fil du temps, les frontières des territoires israélien et palestinien ont changé :

Ainsi, en 1949, lorsqu’une coalition arabe (c’est-à-dire que plusieurs pays arabes ont uni leur force) décide d'entrer en guerre contre Israël pour libérer la Palestine : Israël remporte cette guerre et en profite pour étendre ses territoires.

À la suite de la guerre des Six Jours entre Israël et la Ligue arabe, en juin 1967, Israël envahit la Cisjordanie et Jérusalem, la bande de Gaza, le mont Sinaï en Égypte et le plateau du Golan en Syrie.

En 1978, après avoir signé les Accords de Camp David avec l'Égypte, Israël évacue le mont Sinaï. Le plateau du Golan est administré comme territoire israélien.

En 2005, les troupes militaires et les colons israéliens évacuent définitivement Gaza, mais la Cisjordanie est toujours occupée et de nombreuses colonies israéliennes s'y installent encore. (Une colonie est ici un groupe d'Israéliens occupant un territoire qui, à l'origine, n’est pas le sien pour en exploiter la terre.)

Source[modifier]