la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Philippines

« Philippines » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau des Philippines
Carte physique des Philippines

La République des Philippines (nom officiel), couramment appelée Philippines, est un pays formé d'un archipel de 7 107 îles, dont les langues officielles sont l'anglais et le tagalog. Il se situe à l'ouest de l'océan Pacifique, au sud-est de l'Asie.

C'est l'un des deux seuls pays asiatiques où le catholicisme est la religion principale, avec le Timor oriental.

Géographie[modifier]

Un Jeepney avec son plein de passagers, dans le sud des Philippines.

Les Philippines sont bordées à l'est par la mer des Philippines, à l'ouest par la mer de Chine, et au sud par la mer de Célèbes. La ville portuaire de Manille est la capitale de l'archipel.

Le climat y est chaud et humide. Les Philippines sont touchées par les typhons et les tempêtes tropicales.

La plupart des îles montagneuses de l'archipel sont recouvertes de forêts tropicales et sont d'origine volcanique. Le point le plus haut est le mont Apo sur Mindanao (2 954 m). De nombreux volcans, comme le Pinatubo, sont actifs.

Histoire[modifier]

Au XIVe siècle, les Philippines, situées sur une importante route commerciale, prospèrent grâce au commerce avec les Chinois.

L'explorateur portugais Ferdinand de Magellan, qui voyage pour le compte de l'Espagne, est le premier Européen à arriver aux Philippines, en 1521. Les îles entrent dans l'Empire colonial espagnol à partir de 1565.

En 1611, la première université du pays et d'Asie, est fondée : c'est Santo Tomas, qui demeure l'une des grandes références manilènes actuelles.

L’Église a rapidement pris une place importante aux Philippines grâce aux monarques espagnols. L'intérêt de coloniser cette région pour les Espagnols n'était pas seulement d'en retirer des richesses mais plutôt de se rapprocher géographiquement du Japon et de la Chine pour favoriser leur christianisation. Finalement, la tentative d'évangélisation de ces empires a échoué : ils ont refusé la présence chrétienne.

Durant la période, les Philippines ont été dirigées depuis le Mexique, où habitait le vice-roi chargé des Philippines.

À la fin du XIXe siècle, un mouvement révolutionnaire contre la colonisation se développe dans l'archipel. Les États-Unis encouragent ce mouvement d'indépendance et interviennent militairement aux Philippines. Le 10 décembre 1898, le traité de Paris met fin au conflit. L'Espagne n'accorde pourtant pas l'indépendance aux Philippines, et les vend aux États-Unis. La colonisation se poursuit donc sous le joug d'un nouveau maître. Dès le 4 février 1899, une guerre oppose les indépendantistes (ceux qui veulent l'indépendance du pays) philippins aux États-Unis. En 1935, les Philippines deviennent semi-autonomes pour aider le pays à gagner son indépendance. À partir de cette date, un président élu les représente au niveau international.

En 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, le pays passe sous occupation japonaise. Il y a beaucoup de mouvements de résistance... et de répression de la part des Japonais.

À l'issue de la guerre, les Philippines restent l'un des pays le plus développé d'Asie. Par la suite, le développement prend du retard à cause d'une faible croissance économique et d'une démographie importante.

Source[modifier]


Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Philippines de Wikipédia.


Portail de la géographie - Tout sur les continents, le climat, la météo...
Portail de l'Asie - Tous les articles concernant l'Asie.

14°35′N 121°0′E / 14.583, 121