la cabaneparticiper

Livre d'or
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le Livre d'or !
Livre d'or

Mutation (biologie)

« Mutation (biologie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Une mutation est en biologie, une modification du code ADN. Ce changement dans le code se traduit le plus souvent par une protéine différente.

Pour les conséquences, plusieurs cas peuvent alors se présenter. Si la mutation se trouve dans une partie importante de la protéine, alors la protéine ne va pas fonctionner normalement, voire pas du tout. Si elle se trouve dans une partie peu importante, alors il est possible que la mutation n'ait pas de conséquences, et on dit qu'elle est silencieuse. Parfois, la mutation produit une meilleure protéine, qui fonctionne mieux.

Conséquences[modifier]

Organismes haploïdes[modifier]

Il faut d'abord faire la différence entre les organismes ayant un génome simple, non double. Ce type d'organisme est dit haploïde. Les bactéries en sont un bon exemple. Pour ces organismes, si la mutation est silencieuse, alors pas de problème. Si la mutation n'est pas silencieuse, alors la bactérie perd cette protéine. Selon le rôle de cette protéine, les conséquences sont différentes. Si c'est une protéine essentielle, alors la bactérie ne peut pas survivre et meurt. Pourtant, parfois, même si cette protéine mutée est essentielle, il est possible que la bactérie survie. Ça signifie qu'une autre protéine est capable de faire le travail de la protéine mutée.

Organismes diploïdes[modifier]

Ce sont les organismes qui proviennent de la reproduction sexuée, comme les humains par exemple, mais aussi les plantes, les animaux, etc. Ces organismes ont un génome en double. Mais le double n'est pas exactement identique. En effet, une partie provient de la mère et l'autre moitié provient du père. Supposons que l'une des copies du gène soit mutée mais pas l'autre (l'organisme est dit hétérozygote). Il se présente deux cas : si la copie non mutée est capable de faire le travail à elle seule, il n'y aura pas d'effet de la mutation. Le gène muté est dit alors récessif. Par contre, si la présence de la protéine mutée empêche la copie non mutée de fonctionner, on a alors une mutation dominante, et tout se passe comme si aucune protéine fonctionnelle n'est présente.

Transmission de la mutation[modifier]

Pour que la mutation se transmette à la descendance, il faut que celle-ci affecte les gamètes. De plus, il faut que l'organisme muté soit en mesure de se reproduire. Sinon, pas moyens de passer la mutation, qu'elle soit bonne ou mauvaise.

C'est la transmission de gènes modifiés avec le temps qui forme le moteur de l'évolution des espèces. Les descendants peuvent avoir un avantage grâce à la mutation et survivre mieux que ceux qui n'ont pas cette mutations. À force de mutation, il est possible qu'un nouvelle espèce apparaissent.

Agents mutagènes[modifier]

Les agents mutagènes sont des substances ou des radiations qui modifient la structure de l'ADN et font donc apparaître des mutations. On peut dire ici qu'il existe un système sophistiqué de détection et de réparation de ces mutations, si elles restent en petit nombre.

On peut citer comme agent mutagène : les rayons X ainsi qu'un certain type de radioactivité, les rayons gamma. C'est la raison pour laquelle une femme enceinte ne fait pas de rayons X, sauf en protégeant son bébé par un tablier de plomb (qui stoppe les rayons X) : on ne veut pas muter les gènes de l'enfant alors que celui-ci est en pleine croissance.

Les rayons du soleil sont aussi mutagènes, en particulier les rayons ultraviolets, qui modifient directement l'ADN.

Il existe aussi plusieurs molécules chimiques qui peuvent provoquer des mutations.

L'étude des mutations, de ce qui les provoque, de leur effet sur un organisme, de leur impact sur les populations est une partie de la biologie appelée génétique, elle-mêmes ensuite divisées en sous parties plus spécialisées.

Portail de la biologie - Tous les articles sur les plantes et les animaux.